Besoin d'être rappelé

Accueil de la petite enfance

 

Accueil de la petite enfance

Optimiser la gestion de votre structure et favoriser l'épanouissement des enfants, maîtriser le cadre juridique et les enjeux, diversifier les modes de garde, répondre aux attentes des usagers et motiver vos équipes.

355 € TTC *
* Tarif moyen pour 1 an d'abonnement
REF : WKT407DUO

Faire une recherche dans cette publication :

Projet petite enfance et urbanisme

Pourquoi opter pour l'agrandissement d'un lieu existant plutôt que la création d'une structure ? L'établissement doit-il accueillir les locaux de consultation de la PMI ? Est-il préférable de créer une maison de la petite enfance ou plusieurs structures de quartier ?

Des choix traditionnels d'urbanisme s'imposent : comment optimiser l'implantation de l'établissement au niveau circulation et stationnement ?

Comment les communes, dans leur approche urbaine, doivent intégrer l'installation d'un lieu d'accueil de la petite enfance ?

Toute collectivité locale est confrontée un jour au problème de l'accueil des jeunes enfants.

I - La taille et la typologie du territoire

L'implantation d'une structure d'accueil devra tenir compte de la taille et de la typologie du territoire desservi.

Sur les grands territoires sans transports collectifs

Comme certaines communautés de communes, il convient d'envisager, non pas un équipement unique et centralisé, mais plusieurs relais éclatés dans diverses communes, pour en faire des équipements de proximité.

Sur des territoires peu denses

Au lieu de construire un lieu multi-accueil unique et fixe, il est judicieux de concevoir un lieu d'accueil itinérant, avec un camion ou un bus pouvant transporter le matériel qui sera installé à chaque fois dans une commune différente et en un lieu prévu à cet effet.

Sur des territoires urbains

L'implantation d'une structure d'accueil devra tenir compte de la taille des équipements existants. S'il existe déjà une crèche ou une halte-garderie, il convient d'effectuer une étude de faisabilité permettant de comparer plusieurs scénarios et de procéder aux bons arbitrages :

  • Arbitrage n° 1 : agrandir le lieu existant en y adjoignant de nouvelles places ou créer un second lieu ?

  • Arbitrage n° 2 : en cas de création d'un nouveau lieu, la gestion des deux lieux est-elle unique ou, au contraire, chacun des lieux aura-t-il sa propre gestion ?

  • Arbitrage n° 3 : en cas de gestion unique, comment ces deux lieux fonctionneront-ils ensemble ? Le premier en crèche ou en halte traditionnelle, le second plutôt en multi-accueil ? Les enfants pourront-ils passer de l'un à l'autre lieu et, si oui, quel travail d'équipe entre les deux en fonction de la proximité géographique ?

Dans les zones urbaines où il existe déjà une école maternelle

Il convient de favoriser la proximité entre les deux équipements. En effet, de nombreux projets pédagogiques intègrent un travail de passerelle entre ces établissements. Par exemple, les éducatrices accompagnent les petits, par groupe, dans leur future école, et les familiarisent ainsi avec leur prochain univers. De la même manière, les projets pédagogiques...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Accueil petite enfance

Optimiser la gestion de votre structure et favoriser l'épanouissement des enfants, maîtriser le cadre juridique et les enjeux, diversifier les modes de garde, répondre aux attentes des usagers et motiver vos équipes.


Essai 15 jours