Ouverture des plis : la DAJ publie 11 formulaires

Commande publique

La Direction des affaires juridiques de Bercy a mis en ligne sur son site Internet les documents devant aider les acheteurs à procéder à la réception des candidatures et des offres, à l’ouverture des plis, et à l’ajustement des propositions et du marché.

Après la publication des formulaires DC relatifs aux dossiers de candidatures intervenue le 17 septembre, la Direction des affaires juridiques (DAJ) du ministère de l’Économie a mis à disposition des acheteurs onze nouveaux documents, baptisés OUV, relatifs à la phase d’ouverture des plis. Eux aussi prennent en compte les réponses obtenues lors de la consultation opérée en juillet 2010 par la DAJ et sont également  de couleur bleue.

« Non obligatoires », ils ont pour but d’aider les acheteurs dans leurs décisions d’admission des candidatures, lors de la réception et l’ouverture des plis, ainsi que pour l’analyse des candidatures, la demande éventuelle de précisions ou de compléments aux candidats, et la mise au point d’un marché.

Le formulaire OUV1 concernant le registre des dépôts ne change pas dénomination tandis que d’autres ont été fusionnés par rapport à l’ancienne version. Ainsi les PV d’ouverture des candidatures et des offres ont été réunis dans un seul document OUV2. Les PV admission des candidatures et décision d’attribution ont été scindés selon que la personne publique est une collectivité, un établissement public local (OUV4 et OUV9) ou l’État et ses établissements publics (OUV5 et OUV10). Certains formulaires ont été créés. Outre l’OUV5 et l’OUV10, les acheteurs ont ainsi à leur disposition des formulaires OUV3 (rapport d’analyse des candidatures) et OUV8 (rapport d’analyse des offres). Le document relatif au rapport de présentation d’un projet de marché ou d’avenant sera, lui, repris dans la série de documents relatifs à la notification dont la publication a été annoncée prochainement.

Bénédicte Rallu

Source Internet :

L'analyse des spécialistes

  • L’interaction entre la compétence PLUi et les fusions d’EPCI : les questions qui peuvent fâchées ! Urbanisme

    L’interaction entre la compétence PLUi et les fusions d’EPCI : les questions qui peuvent fâcher !

    20/01/17
    À partir du 27 mars 2017, les plans locaux d’urbanisme devront être élaborés à l’échelle intercommunale, sauf opposition qualifiée. Dès lors, quel regard est-il possible de porter sur cette nouvelle compétence qui a vocation à s’exercer dans un paysage intercommunal remanié dans lequel les fusions ne se passent pas toujours très bien ? Le cas des communautés de communes et des communautés d’agglomération.
  • Un maire peut-il légalement refuser l'autorisation d’inhumation ? Funéraire

    Un maire peut-il légalement refuser l’autorisation d’inhumation ?

    09/01/17
    Par un arrêt Commune de Mantes-la-Jolie rendu le 16 décembre 2016 (req. n° 403738), le Conseil d’État, saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité de l’article L. 2223-3 du Code général des collectivités territoriales – ci-après « CGCT » –, a rappelé les conditions dans lesquelles un maire peut légalement refuser une inhumation sur le territoire de sa commune en cas de risque de trouble à l’ordre public.
  • Sécurité dans les ERP : le pouvoir du maire de fermer un établissement recevant du public Sécurité

    Sécurité dans les ERP : le pouvoir du maire de fermer un établissement recevant du public

    03/01/17
    Par un arrêt rendu le 6 décembre 2016, la Cour administrative d’appel de Bordeaux a jugé légal l'arrêté du maire de la commune d'Urepel en date du 2 octobre 2013 prononçant la fermeture administrative d'un fonds de commerce de café-restaurant en raison de divers manquements aux règles de sécurité applicables aux établissements recevant du public, ci-après « ERP ».
  • Tous les articles juridiques