Circulaire de préparation pour la rentrée 2012

Éducation

La circulaire n° 2012-056, parue au BO du 29 mars 2012, fixe les orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012. C’est autour des concepts de personnalisation et de responsabilisation, chers au président-candidat et au ministre de l’Éducation nationale, que tourne l’orientation du dispositif à mettre en œuvre à la rentrée prochaine.

La personnalisation et la responsabilisation sont les deux mots clefs du progrès du système éducatif et structurent donc l’objet de cette circulaire. Examinons d’abord quelles sont les mesures relevant du 2nd degré et concernant la personnalisation.

Construire l’École du socle

  • En 6e est encouragée à nouveau la liaison école-collège parce qu’elle favorise la continuité des apprentissages et le travail en commun des enseignants. Les évaluations nationales de CM2 doivent être un point d’appui pour « mettre en place, dès l’entrée au collège, les moyens les mieux adaptés pour aider les élèves (PPRE passerelle, accompagnement personnalisé, etc.) ».
  • En fin de 5e est généralisée la nouvelle évaluation nationale, censée « parachever » le processus d’évaluation des élèves dans le cadre de l’École du socle.
  • Les classes de 3e découverte professionnelle 6 heures sont invitées à renforcer leur caractère propédeutique au cursus de l’enseignement professionnel.
  • En 4e, les enseignants sont invités à puiser dans « les nouvelles formes variées d’alternance proposées » pour répondre au mieux aux besoins des élèves.
  • Le diplôme national du brevet (DNB) 2013 évoluera dans le sens d’une meilleure prise en compte des nouveaux programmes, même si le ministère rappelle la référence indispensable au socle commun.

Consolider la réforme des lycées

C’est une nouvelle phase de cette réforme qui entrera en piste à la rentrée prochaine avec l’installation de la classe de terminale rénovée, entraînant un nouveau baccalauréat général et technologique. La circulaire incite les acteurs à être le plus pédagogue possible envers les élèves et leur famille pour en expliciter les enjeux.

Mettre la personnalisation au service de l’égalité des chances

Le dispositif Éclair, présenté comme « l’avant-garde de notre École », continue son ascension avec une consolidation annoncée à la rentrée 2012.

Pour mémoire, il repose sur une volonté d’autonomie renforcée des établissements grâce, notamment, à des modalités de recrutement des personnels spécifiques et une valorisation particulière de l’engagement des personnels.

Les internats d’excellence eux aussi présentés comme des dispositifs « d’avant-garde de la politique d’éducation prioritaire et de la politique des internats » devraient voir développer leurs capacités d’accueil.

Renforcer l’enseignement des langues

  • Au collège, la globalisation des horaires de langues vivantes sera expérimentée dans 10 % des établissements.
  • Au lycée, les compétences de compréhension, d’expression et d’interaction orales seront évaluées à compter de la session 2013 dans l’ensemble des séries générales et technologiques rénovées.

Accompagner l’orientation et aider à l’insertion professionnelle

La circulaire ministérielle rappelle les dispositifs et mesures déjà en vigueur qu’il convient de prolonger : le parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) au collège et au lycée, la mise en œuvre d’un conseil en orientation dès la classe de première notamment à travers le « webclasseur orientation » de l’Onisep.

La lutte contre le décrochage scolaire doit être poursuivie. Pour cela, il est nécessaire tant de développer des actions de prévention au sein des établissements scolaires que de faire vivre les « plates-formes de suivi et d’appui aux décrocheurs ». Le ministère demande que le label réseau « Nouvelle chance » soit utilisé pour encadrer les initiatives en ce sens.

 

Pour en savoir plus :
Circulaire n° 2012-056 du 27 mars 2012, Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012

 

La personnalisation et la responsabilisation sont les deux mots clefs du progrès du système éducatif et structurent donc l’objet de cette circulaire. Examinons maintenant quelles sont les mesures relevant du 2nd degré et concernant la responsabilisation.

Encourager la dynamique pédagogique et l’innovation

Concernant la formation des personnels, le ministère invite à recourir davantage aux outils et ressources numériques « permettant d’associer formation en présentiel et formation à distance ». Sont par ailleurs fortement encouragés les actions menées dans le cadre du plan numérique, les projets soutenus par le volet e-Éducation des Investissements d’avenir.

Mobiliser les élèves dans leur scolarité

La circulaire ministérielle rappelle que les établissements scolaires doivent mettre en application les nouvelles procédures disciplinaires et les mesures de responsabilisation, prévues dans le décret n° 2011-728 du 24 juin 2011. Cette mesure est accompagnée d’un encouragement à la création de nouveaux établissements de réinsertion scolaire (ERS).

Les chefs d’établissement sont appelés à renforcer la participation des élèves à la vie de leur établissement à travers le conseil pour la vie lycéenne (CVL) et les maisons des lycéens (MDL).

Conforter les capacités d’agir des acteurs académiques

Différents outils nationaux sont mis à disposition, localement, pour aider à la contractualisation multi-niveaux :

  • Aide au pilotage des établissements (APAE) ;
  • Outils d’auto-évaluation et de pilotage des établissements (OAPE) ;
  • Système d’informations des élèves de collèges, de lycées et pour les établissements (Siecle), qui remplace Sconet 2.

Pour en savoir plus :
Circulaire n° 2012-056 du 27 mars 2012, Orientations et instructions pour la préparation de la rentrée 2012

Posté le 03/04/12 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum