Le CSE vote contre la réforme des séries technologiques STI et STL

Éducation

Luc Chatel a présenté le projet de réforme du lycée d’enseignement technologique devant le Conseil supérieur de l’éducation le 1avril dernier. Alors que, sur le fond du dossier, le ministre de l’Éducation nationale aurait pu bénéficier d’un large soutien de la communauté éducative, son inflexibilité sur les moyens l’a réduit à essuyer un front commun du refus.

Ce projet concerne principalement les séries sciences et technologies industrielles (STI) et sciences et technologies de laboratoire (STL). Selon Luc Chatel, il s’agit de permettre à davantage de lycéens de s’orienter vers des formations technologiques et scientifiques de l’enseignement supérieur. Les séries STI et STL seraient réorganisées en six baccalauréats au total, contre dix-sept actuellement. Les enseignements seraient structurés en trois groupes : des matières générales renforcées (deux langues vivantes, contre une actuellement) et communs à tous les baccalauréats, des enseignements technologiques pour partie communs et pour partie spécifiques à chaque baccalauréat, un accompagnement personnalisé pour tous les élèves.

Face au refus du ministère d’envisager l’amélioration du taux d’encadrement, le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) s’est exprimé massivement contre le projet. La FCPE, première fédération de parents d’élèves, résume ainsi la situation : « Le ministre est resté sourd aux demandes réitérées de mettre les moyens suffisants pour que les élèves puissent bénéficier de dédoublements, de groupes à effectifs réduits, notamment dans le cadre des apprentissages des disciplines technologiques. » Pourtant, chacun s’accorde à dire que cette réforme était plus que nécessaire pour une filière qui ne cesse de perdre de son attractivité depuis de nombreuses années et qui doit être clairement distinguée de la voie professionnelle.

L’avis du CSE étant purement consultatif, rien n’empêche Luc Chatel d’appliquer la réforme du lycée.

Posté le 07/04/10 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum