Des journées nationales de la réussite éducative en mars 2013

Éducation

Des journées nationales de la réussite éducative réuniront en mars 2013 l’ensemble des acteurs qui accompagnent les enfants les plus fragiles pour leur éviter le décrochage du système éducatif, a indiqué jeudi à Toulouse la ministre déléguée George-Pau Langevin.

La ministre déléguée à la réussite éducative cloturait la 6e Rencontre nationale organisée par l’Association nationale pour la réussite éducative (Anaré) qui réunit enseignants, travailleurs sociaux, membres d’équipes médico-pédagogiques investies dans ce travail. Depuis la création en 2005 des programmes de réussite éducative, qui mettent en place des projets personnalisés pour les élèves en difficulté avec le système scolaire, 530 expériences ont été mises en place dans toute la France, prenant en compte l’environnement économique, culturel ou social de l’enfant.

« Nous avons besoin de dresser un bilan général pour mettre en place un pilotage national », a déclaré la ministre en précisant qu’elle avait demandé aux recteurs de « dresser un état des lieux aussi précis que possible des dispositifs existants pour la fin de l’année ». « Cet état des lieux débouchera en mars 2013 sur des journées nationales de la réussite éducative qui réuniront l’ensemble des acteurs qui y concourent quotidiennement », a-t-elle déclaré. La ministre a rappelé que le président de la République, François Hollande, avait fixé pour objectif de « diviser par deux dans les prochaines années le nombre des décrocheurs du système scolaire ».

Ils sont 150 000 par an actuellement à quitter l’école sans diplôme et sans qualification. « On ne peut plus laisser sans solution 150 000 jeunes par an, il faut prendre le probème à bras le corps », a souligné Mme Pau-Langevin.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le 09/11/12 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum