Opération «école ouverte pour 2012»: l’appel à projets est lancé

Éducation

Depuis maintenant 21 ans, « école ouverte » permet d’accueillir dans les collèges et les lycées des jeunes qui ne peuvent pas ou peu partir en vacances. La mobilisation des établissements et des familles vient tout juste de commencer.

Instaurée en 1991, « école ouverte » consiste à proposer des activités aux enfants et aux adolescents qui ne partent pas en vacances. Cette opération, qui se déroule les mercredis et samedis, ainsi qu’en période de vacances scolaires, favorise l’intégration sociale des élèves et contribue à l’égalité des chances. Les activités proposées peuvent relever du domaine scolaire, culturel, sportif et des loisirs ; seule obligation : elles doivent toutes avoir une visée éducative.

Concrètement, chaque établissement élabore son programme d’activités autour d’un projet éducatif défini et inscrit dans le projet d’établissement. L’opération est ensuite promue via internet, des affiches, des plaquettes d’information, etc. L’un des objectifs est d’associer les parents des élèves participant à l’opération afin de rétablir le dialogue avec des familles parfois peu impliquées dans la vie de l’établissement. En 2010, 146.000 élèves en ont bénéficié grâce à la mobilisation de 692 établissements.

Ces jeunes « vivent dans des zones urbaines et rurales défavorisées ou dans des contextes économiques et sociaux difficiles ». Leurs établissements relèvent du programme Éclair, sont situés en zones urbaines sensibles ou dans des communes ayant signé un contrat urbain de cohésion sociale (CUCS). En plus des collégiens et lycéens, il est prévu que les élèves de CM2 puissent être accueillis, dans le cadre d’un projet de liaison école-collège.

La dynamique du partenariat

Au niveau national, cette opération bénéficie d’un partenariat avec plusieurs ministères. Au plan local, les chefs d’établissement doivent poursuivre cette dynamique et coopérer avec des organismes tels que des associations locales, les conseils généraux ou les municipalités. Un travail réseau inter-établissements peut aussi être enclenché par le partage d’infrastructures et la mobilité des intervenants.

Une fois les projets transmis à l’académie, une évaluation quantitative et qualitative est réalisée, suivie d’un bilan national grâce à l’application informatique AppliEO. Des groupes de pilotage régionaux sélectionnent ensuite les projets « école ouverte » et les crédits sont répartis en fonction de l’enveloppe financière attribuée par les partenaires nationaux et des fonds complémentaires mobilisés pour l’occasion.

En savoir plus :
Consulter la circulaire n° 2012-017 du 10-1-2012.
Retour sur l’opération « école ouverte » 2011
Retour sur l’opération « école ouverte » 2010
 

Posté le 28/02/12 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum