Des engagements pour la scolarisation des élèves handicapés

Personnes handicapées
Personnes handicapées

À l’occasion du récent Cimap, le gouvernement a confirmé plusieurs mesures en faveur des personnes en situation de handicap.

La scolarisation des élèves handicapés figurait parmi les « principaux chantiers » à l’ordre du jour du Comité interministériel de la modernisation de l’action publique (Cimap), qui s’est réuni le 17 juillet, sous l’autorité du Premier ministre. À cette occasion, l’engagement de plusieurs mesures a été confirmé.

Il est ainsi prévu le renforcement de la coopération entre le milieu ordinaire de l’éducation et le secteur médico-social, en s’appuyant, notamment, sur des expérimentations locales, « dès la rentrée de septembre 2014 ». Le rapprochement entre les deux secteurs doit faciliter le parcours des jeunes handicapés entre les différentes structures et le rendre plus fluide.

La ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, souligne que « les passerelles entre les deux secteurs sont des gages d’efficacité, autant pour les professionnels concernés que les jeunes handicapés et leurs parents ».

Le ministère de l’Éducation nationale prévoit, par ailleurs, que « les futurs enseignants, dès leur formation initiale, seront formés à la scolarisation des élèves handicapés dans leurs classes ».

Marie-Arlette Carlotti participera à la définition et la mise en place de cette nouvelle formation, en concertation avec les associations représentatives des personnes handicapées et de leurs familles.

Engagée dans la préparation du Comité interministériel du handicap (CIH), qui sera prochainement réuni par le Premier ministre, la ministre y fera « des propositions pour renforcer la place des jeunes handicapés dans la société et garantir leur accès à la citoyenneté ».

Posté le 25/07/13 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum