PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Laurent GUYON

Directeur administratif et financier du service d'incendie et de secours de première catégorie de Haute-Garonne

Laurent Guyon

Crédit photo : Droits réservés

à propos de

Prénom : Laurent

Nom : GUYON

Fonctions : Directeur administratif et financier


Service : Service d'incendie et de secours de première catégorie de Haute-Garonne

Fonctions annexes : Maître de conférences associé à l'Institut d'administration des entreprises Pau-Bayonne, enseignant à Toulouse 1 et Albi

"L’engagement est d’abord au service de l’intérêt général, puis du public, puis d’une collectivité et de ses élus. L’engagement est global."

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Laurent Guyon : Je suis actuellement directeur administratif et financier du service d'incendie et de secours de première catégorie de Haute-Garonne.

Quelles sont les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Laurent Guyon : Je suis diplômé de sciences politiques à l’IEP de Lyon et j'ai un DESS gestion des collectivités à l’IAE d’Orléans.

J'ai exercé les fonctions de directeur financier de plusieurs collectivités (communes, département, syndicat de communes, communauté de communes, communauté d’agglomération d’Orléans et Toulouse) et de directeur des sports à la ville de Toulouse. J’ai également assuré des missions de directeur général des services pour des syndicats de plus de 150 000 habitants et pris en charge des missions opérationnelles pour une communauté urbaine et une métropole (Pôle territorial Toulouse centre).

Quel est le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Laurent Guyon : Chaque expérience constitue l’opportunité d’apprendre et d’être confronté à des dossiers à enjeux, de la rénovation des remparts de Guérande financée par le FEDER, à la construction de la première ligne de tramway ou du centième pont sur la Loire à Orléans, la construction de la ZAC Aéro constellation pour les A380 à Toulouse, le montage de A à Z d’une nouvelle organisation territorialisée à la métropole de Toulouse, l’accueil de l’Euro 2016 à la direction des sports de la ville de Toulouse.

Avez-vous un rêve que vous souhaitez concrétiser ?

Laurent Guyon : Pas de rêves précis. Continuer à servir avec enthousiasme et transmettre par l’exemple des connaissances mais aussi des valeurs aux futurs cadres territoriaux pour que demain, ils contribuent à maintenir vivante une certaine conception du service public local parfois gravement mis à mal par certaines pratiques d’un autre âge.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Laurent Guyon : L’engagement est d’abord au service de l’intérêt général, puis du public, puis d’une collectivité et de ses élus. L’engagement est global. Sur un plan intellectuel, il est impératif de connaître son environnement politique, économique, financier, de mesurer les forces et les faiblesses du territoire. Il s’agit d’être capable de poser un bon diagnostic sur une situation donnée pour conseiller les élus puis d’appliquer sans état d’âme les orientations arbitrées. L’engagement est également physique, sur le terrain, auprès des équipes, à l’écoute des difficultés.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Laurent Guyon : Elles sont multiples : capacité à comprendre les enjeux, capacité à maîtriser la complexité, capacité à anticiper, à construire des stratégies possibles, capacité à conseiller, à communiquer, à donner du sens aux équipes, à se projeter dans les futurs possibles, capacité à innover, à chercher les pistes de rationalisation.

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Laurent Guyon : Des praticiens de haut niveau rencontrés comme professeurs, de grands élus nationaux avec une vision de long terme du développement de leur territoire (députés, ministres…), de grands DGS, serviteurs de la Territoriale, tout entier dévoués à leurs collectivités, des consultants, mais aussi et surtout des agents de terrain dévoués à leurs missions qui abattent sans rien attendre en retour un travail phénoménal : éboueurs à 5h du matin, balayeurs au centre-ville à 23h30, égoutiers dans une tranchée suite à une fuite d’eau par - 10 °C.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Laurent Guyon : Le développement de l’intercommunalité (mouvement de fusion, extension, prise de compétences, intégration fiscale et budgétaire) et la territorialisation de l’action publique.

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !

Réagissez à cet article sur le forum