Maltraitance chez l’enfant : repérage et conduite à tenir

Protection de l'enfance

La HAS vient de publier une fiche pour aider les professionnels à repérer et signaler la maltraitance des enfants.

« Plus de 80 % des mauvais traitements sont infligés au sein de la famille, rappelle la Haute autorité de santé (HAS). La maltraitance est caractérisée par son début précoce et sa chronicité ». La difficulté et la complexité des situations, ainsi que le fort sentiment d’isolement des professionnels, expliquent la nécessité de mettre à leur disposition des informations claires et précises pour les aider dans le repérage des violences chez l’enfant, explique-t-elle.

La HAS a donc publié, fin septembre, une fiche mémo intitulée : « Maltraitance chez l’enfant : repérage et conduite à tenir »*. Ce document de 12 pages concerne les enfants maltraités comme ceux en risque de l’être. Il s’inscrit dans la continuité des travaux déjà engagés par la Haute autorité sur la question des violences interpersonnelles et de leur impact sur la santé. Il s’adresse à l’ensemble des professionnels (de santé, de la petite enfance, médico-sociaux) en situation d’observation clinique de l’enfant, « avec une insistance plus particulière sur la place des médecins compte tenu de leur rôle décisionnel ».

La fiche mémo de la HAS se présente en trois parties :

  • Le repérage de la maltraitance et les décisions qui lui font suite.
  • Les documents déjà élaborés par la HAS relatifs à trois situations particulières : la mort inattendue du nourrisson, le syndrome du bébé secoué, les maltraitances sexuelles intrafamiliales.
  • Deux annexes : les aspects législatifs et réglementaires ; le modèle de signalement établi par l’ordre des médecins, le ministère de la Justice, le ministère de la Santé et de la Famille et les associations de protection de l’enfance.

Ce document a été modifiée suite à l’actualisation de la recommandation de bonne pratique sur le syndrome du bébé secoué en juillet 2017.

 

* Source : Fiche mémo : « Maltraitance chez l’enfant : repérage et conduite à tenir », Haute autorité de santé, mise à jour en juillet 2017

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum