La fonction d’assistant de soins en gérontologie est valorisée

Rémunération

Les aides-soignants et aides médico-psychologiques exerçant les fonctions d’assistant de soins en gérontologie dans la fonction publique hospitalière vont bénéficier d’une prime mensuelle de 90 euros.

Une prime mensuelle de 90 euros (décret n° 2010-681 du 22 juin 2010) sera désormais versée aux aides-soignants et aides médico-psychologiques de la fonction publique hospitalière. Elle concerne les titulaires ou contractuels, détenteurs d’une attestation de suivi de l’intégralité de la formation spécifique à la fonction d’assistant de soins en gérontologie et exerçant cette fonction dans une unité cognitivo-comportementale, une unité d’hébergement renforcée, un pôle d’activités et de soins adaptés ou dans une équipe spécialisée pour la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

La fonction d’assistant de soins en gérontologie a été mise en œuvre suite au plan Alzheimer (mesure n°20) et s’adresse aux aides-soignants, aides médico-psychologiques et aux auxiliaires de vie sociale. « L’assistant de gérontologie contribuera à la prise en charge des malades en situation de grande dépendance ou présentant des troubles cognitifs : il lui appartiendra de suivre le plan de soin, d’aide et d’accompagnement proposé par l’équipe médicale et l’infirmière coordonnatrice. L’aide à la vie quotidienne, les techniques de soins spécifiques, la démarche de soins de soutien sont au cœur de son métier.« 

La formation aux fonctions d’assistant, d’une durée de 140 heures, s’articule autour de cinq modules :

  • concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet individualisé dans le respect de la personne ;
  • aider et soutenir les personnes dans les actes de la vie quotidienne en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie ;
  • mettre en place des activités de stimulation sociale et cognitive en lien notamment avec les psychomotriciens, ergothérapeutes ou psychologues ;
  • comprendre et interpréter les principaux paramètres liés à l’état de santé ;
  • réaliser des soins quotidiens en utilisant les techniques appropriées.

Cette formation est dispensée par l’Association nationale de formation en gérontologie (ANFG), par les Instituts régionaux de formation sanitaire et sociale (IRFSS) de la Croix-Rouge française et d’autres structures de formation à caractère social.

Textes de référence

Arrêté du 22 juin 2010 fixant le montant de la prime prévue par le décret n°2010-681 du 22 juin 2010 portant attribution d’une prime aux aides-soignants et aides médico-psychologiques exerçant les fonctions d’assistant de soins en gérontologie dans la fonction publique hospitalière

Décret n°2010-681 du 22 juin 2010 portant attribution d’une prime aux aides-soignants et aides médico-psychologiques exerçant les fonctions d’assistant de soins en gérontologie dans la fonction publique hospitalière

Circulaire DHOS RH4/2009/215 du 15 juillet 2009 fixant les axes et actions de formation prioritaire à caractère pluriannuel concernant l’ensemble des fonctionnaires de la FPH

Posté le 28/06/10 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum