La télémédecine à l’hôpital

Santé

L’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) vient de mettre en ligne, sur son site internet, un guide de la télémédecine. Objectifs : consolider les actions existantes et permettre aux acteurs du secteur de mettre en place de nouveaux projets.

La télémédecine, un axe fort des Projets régionaux de santé

Mise en place par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) de juillet 2009, la télémédecine apparaît aujourd’hui comme un enjeu majeur de santé publique. Définie comme étant « la réalisation d’un acte médical à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication », elle permet de répondre aux nouveaux défis de notre société.

Vieillissement de la population, déserts médicaux, augmentation des maladies chroniques et contraintes budgétaires ont en effet changé la donne : il faut maintenant soigner autrement, en favorisant un maillage des soins et en apportant des solutions innovantes à la prise en charge des patients. « L’objectif premier poursuivi au niveau national est de faire de la télémédecine un axe fort des Projets régionaux de santé (PRS) en cours de constitution par les Agences régionales de santé (ARS), et d’inscrire dans ces projets un Programme régional de télémédecine (PRT), déployé sur cinq ans », rappelle l’ANAP.

Un guide pratique, avec des exemples concrets

Pour aider les établissements de santé et les ARS à consolider ou à mettre en place leurs projets de télémédecine, l’Agence publie un guide intitulé « La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe ». Téléchargeable gratuitement sur le site internet de l’ANAP, il permet d’appréhender et de comprendre le secteur.

La garantie d’un succès dépend d’un processus bien rodé, comprenant cinq points :

  1. La définition du besoin
  2. Un portage médical fort soutenu par un coordonnateur
  3. Une organisation adaptée et protocolisée
  4. Des nouvelles compétences à évaluer
  5. Un modèle économique construit

Chacun d’entre eux est développé au travers d’exemples concrets. Pour cela, 25 établissements de santé ont été retenus pour leurs projets innovants en la matière. Les aspects techniques, financiers et juridiques, ainsi que les ressources humaines nécessaires, y sont analysés afin d’offrir aux lecteurs un point de vue précis des différentes étapes.

Posté le 06/09/12 par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum