Un guide pour prévenir les atteintes aux personnes et aux biens en milieu de santé

Santé

Pour prévenir la violence en milieu de santé, l’État veut promouvoir un meilleur accompagnement des professionnels et des patients.

Depuis 2005, l’Observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS) recueille, sur la base du volontariat, les signalements de faits de violence (dont les incivilités) commis en milieu de santé contre les personnes et contre les biens. Les violences aux personnes représentent près des trois-quarts des signalements déclarés à l’ONVS. « Elles sont de loin les plus mal perçues par les personnels », commente l’Observatoire.

Afin de prévenir ces actes de violence, l’ONVS élabore et diffuse des outils et des bonnes pratiques, et encourage la coordination des acteurs de terrain. L’Observatoire a ainsi mis en ligne, fin avril, un guide méthodologique intitulé « La prévention des atteintes aux personnes et aux biens en milieu de santé ». Celui-ci recense des dispositifs qui ont été mis en place sur le territoire et ont donné satisfaction. Certains éléments constituent une synthèse des bonnes pratiques pour lutter contre les violences et les incivilités.

Au-delà de son caractère pratique, ce guide méthodologique a pour but d’aider tous les personnels qui travaillent en milieu de santé à s’approprier pleinement cette thématique.

« On peut œuvrer plus aisément à prévenir les atteintes aux personnes et aux biens si on a procédé auparavant à un diagnostic précis des divers facteurs qui génèrent ces atteintes et si ce travail se fait en concertation avec l’ensemble des personnels », insiste l’ONVS.

Pour les trois niveaux de prévention primaire, secondaire et tertiaire, le guide propose six « actions concrètes » : analyser, accompagner, concevoir, organiser, former, communiquer. Il expose également les trois domaines d’action d’une politique de prévention des atteintes aux personnes et aux biens.

Des focus figurent également au sommaire, sur : la vidéo-protection des établissements, le suivi des victimes, la diffusion de l’information au quotidien, les aménagements possibles de la salle d’attente…

Enfin, le guide détaille des dispositions particulières pour les urgences, la gériatrie, les visites à domicile…

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum