Responsabilités juridiques et professionnelles des personnels des établissements de santé

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Responsabilités juridiques et professionnelles des personnels des établissements de santé

Exploitez des réponses concrètes, directement issues des questions de nos abonnés

Nous vous recommandons

Responsabilités des professionnels de santé

Responsabilités des professionnels de santé

Faire une recherche dans cette publication :

Qu'est-ce qu'une infection nosocomiale et une infection associée aux soins ?

Le terme « nosocomial » vient du latin nosocomium, qui signifie « hôpital ». Une infection est dite nosocomiale lorsqu'elle a été contractée à l'hôpital, ou à la suite d'une hospitalisation, et si elle était absente à l'admission.

Le terme « nosocomial » vient du latin nosocomium, qui signifie « hôpital ». Une infection est dite nosocomiale lorsqu'elle a été contractée à l'hôpital, ou à la suite d'une hospitalisation, et si elle était absente à l'admission.

Textes de référence
  • Circulaire DGS n° 263 du 13 octobre 1988 relative à l'organisation de la surveillance et de la prévention des infections nosocomiales

  • 100 recommandations pour la surveillance et la prévention des infections nosocomiales, Comité technique national des infections nosocomiales, édition 1999

  • Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, DHOS, CTINILS, Définition des infections associées aux soins, mai 2007

I - Infections nosocomiales

Définition

La circulaire n° 263 du 13 octobre 1988 donne de l'infection nosocomiale la définition suivante :

Toute maladie provoquée par les micro-organismes, contractée dans un établissement de soins par tout patient après son admission, soit pour hospitalisation, soit pour y recevoir des soins ambulatoires, que les symptômes apparaissent lors du séjour à l'hôpital ou après, que l'infection soit reconnaissable au plan clinique ou microbiologique, données sérologiques comprises ou encore les deux à la fois.

Un délai de 48 heures est communément admis pour distinguer une infection nosocomiale d'une infection communautaire. Le Comité technique national des infections nosocomiales recommande de rechercher, dans chaque cas douteux, l'existence du lien causal entre l'hospitalisation et l'infection. S'agissant des infections du site opératoire, elles sont considérées comme nosocomiales si elles surviennent dans les trente jours suivant l'intervention, ou dans l'année s'il y a eu mise en place d'un implant ou d'une prothèse. La majorité des infections nosocomiales touchent les malades. Cependant, elles concernent également le personnel de soins en raison de ses activités. Le personnel peut être contaminé par le malade, mais il peut également être agent de contamination en transmettant ses propres germes aux patients.

Actualisation de la définition

Le Comité technique...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.

l'essayer, c'est l'adopter

Responsabilités des personnels de santé

Exploitez des réponses concrètes, directement issues des questions de nos abonnés


Essai 5 jours