Guide pratique du CCAS et du CIAS

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Guide pratique du CCAS et du CIAS

Renforcer au quotidien votre action sociale de proximité avec les aides légales et facultatives, l'analyse des besoins sociaux et des évolutions locales

Nous vous recommandons

Centre communal et intercommunal d'action sociale

Centre communal et intercommunal d'action sociale

Quelques points de repères pour caractériser la politique de la ville

I - Les origines de la politique de la ville

Une politique en faveur des quartiers défavorisés

Sous la dénomination de « politique de la ville », après celle de développement social des quartiers (1982-1988) et celle de développement social urbain (1988-1990), cette politique désigne l'action de l'État et des collectivités locales en faveur des quartiers en difficulté.

Édifiés au début des années 1960 jusqu'à la fin des années 1970, les quartiers d'habitat social collectif ont représenté un chantier exceptionnel pour répondre aux besoins de se loger, au progrès en matière de normes d'hygiène et de confort, à l'urbanisme nouveau inspiré par la charte d'Athènes et enfin un espoir de mixité sociale par la rencontre des différentes classes sociales cohabitant dans un même espace.

Des défauts de conception

Or dès le milieu des années 1970, plusieurs voix se sont élevées pour souligner déjà les défauts de conception de ce programme gigantesque. Sur le plan urbain, il était signalé l'émergence de quartiers d'une taille disproportionnée par rapport à la commune d'accueil, souvent éloignés du centre-ville par une coupure naturelle, notamment géographique ou encore insuffisamment dotés d'équipements et de modes de transports collectifs. L'insertion urbaine de ces nouveaux quartiers et l'unité spatiale avec le reste de la ville ont été bien souvent insuffisamment pensées. Par ailleurs, certains programmes immobiliers construits à la hâte étaient de mauvaise qualité et ont alors accueilli des populations pauvres dans un environnement dégradé.

Un fossé toujours plus profond

Les pouvoirs publics d'alors réagissent avec le programme « Habitat et vie sociale » qui, dès 1977, est à l'origine de la politique en faveur des quartiers. Dans les années à suivre, plusieurs faits sociaux vont avoir un effet négatif sur ces quartiers populaires et vont creuser des écarts avec les autres quartiers de la ville. Les quartiers d'habitat social sont frappés de plein fouet par la crise du début des années 1980. La situation sociale en matière d'emploi et d'éducation n'est alors pas satisfaisante, avec près d'un jeune sur deux au chômage et un taux élevé de personnes sans emploi tandis que l'échec scolaire, des jeunes sortis du système scolaire sans diplôme, est élevé et croît.

Tout au long des années 1980 et 1990, le peuplement des quartiers d'habitat social collectif va changer en accueillant des populations de plus en plus en difficulté, tandis que ceux qui peuvent partir s'éloignent des quartiers.

En parallèle, dès le début des années 1980, plusieurs questions sociales vont traverser la société et s'exprimer dans des...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.