Direction et gestion d'un établissement pour personnes âgées

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Direction et gestion d'un établissement pour personnes âgées

Les outils réglementaires et pratiques pour assurer une prise en charge individualisée de qualité des personnes âgées et des familles.

Nous vous recommandons

Accueil des personnes âgées en établissement

Accueil des personnes âgées en établissement

Coordination et coopération : les enjeux des associations et des établissements suite à la mise en place des agences régionales de santé (ARS)

La mise en place des agences régionales de santé (ARS) fait naître de nombreuses craintes, en particulier celle de voir les pouvoirs publics redessiner le paysage médico-social de manière autoritaire. L'exemple récent du secteur sanitaire et des regroupements arbitraires pilotés par les directeurs des agences régionales de l'hospitalisation (ARH) ne rassure pas les directeurs et présidents des associations.

Toutefois, la mise en place de nouvelles gouvernances et la prise en compte des nouvelles orientations stratégiques font que les établissements recherchent déjà les moyens de coopérer entre établissements de même statut ou faisant partie de la même association.

Quels sont les atouts pour nos établissements, faut-il anticiper ces coopérations ?

I - L'impact des agences régionales de santé (ARS) dans la mise en place des réseaux de prise en charge

La volonté des pouvoirs publics de mettre en place un pilotage unifié et responsabilisé du système de santé

La loi no 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) a mis en place les agences régionales de santé (ARS), qui visent à instaurer, à l'échelon régional, un pilotage unifié et responsabilisé de notre système de santé.

Les ARS doivent ainsi développer sur le territoire régional un dispositif sanitaire et médico-social décloisonné. Elles ont en charge l'organisation et le financement des soins dans ses différentes composantes, de la politique de santé publique dans toutes ses dimensions, mais aussi des accompagnements et des prises en charge médico-sociales en faveur des personnes âgées et handicapées.

La planification des établissements et services médico-sociaux ne faisait pas jusqu'à aujourd'hui l'objet d'une approche commune avec la planification hospitalière. La création des ARS doit permettre d'apporter une réponse à ces nouveaux enjeux. À travers le plan stratégique régional de santé, les exercices de planification en matière hospitalière, ambulatoire et médico-sociale devront faire l'objet d'une approche commune, centrée sur les besoins des personnes et leurs problèmes de santé. Le schéma régional de l'organisation médico-sociale en déclinera les orientations et objectifs pour le secteur médico-social.

La mise en place récente des ARS fait naître des inquiétudes dans le secteur médico-social : crainte d'absorption par le secteur hospitalier poussé par les redéploiements, peur de perdre l'identité du secteur médico-social... Devant ces réalités, les associations gestionnaires...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.