Protection de l'enfance et de l'adolescence

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Protection de l'enfance et de l'adolescence

Une meilleure coordination des acteurs pour une protection renforcée des mineurs...


Ce guide est la référence commune à tous les acteurs de la protection de l'enfance et l'adolescence. Evolution des pratiques, mise en œuvre de dispositifs innovants, réformes, nouvelles réglementations


 

Nous sommes désolés, mais ce produit n'est plus en vente, si vous êtes intéressé par cette thématique, contactez-nous

Des acteurs variés et des compétences à articuler

Les acteurs de la protection de l’enfance sont nombreux et complémentaires. Au-delà des parents et de la famille, des éducateurs issus des secteurs privé, public et associatif articulent leurs compétences. Comment s’opère le partage de l’action éducative dans la sphère privée ? Comment l’État, les régions, les départements et les communes se répartissent-ils les compétences de l’éducation ? Quelles sont les conséquences pour le secteur de la protection de l’enfance :

  • des différentes lois de décentralisation ;

  • de la lutte contre les exclusions par la mise en place du RSA, du FSL ( loi Besson n° 90-449 du 31 mai 1990 ) et du FAJ ;

  • de la prévention des mauvais traitements à l’égard des mineurs et la protection de l’enfance ( loi n° 89-487 du 10 juillet 1989 et loi n° 2007-293 du 5 mars 2007 ) ;

  • de la déconcentration et du rôle de l’État à l’échelon local ;

  • de l’intervention de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) et de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) ;

  • du cadre européen des droits de l’enfant : nouvelle convention internationale des droits de l’enfant (Cide) ;

  • des professionnels et bénévoles qui agissent au quotidien et au cœur de la coordination ?

Force est de constater que la responsabilité de l’éducation est largement partagée. Sans développer le concept de coéducationnotesJésu Frédéric, Coéduquer : pour un développement social durable, Dunod, coll. « Enfances », 2004.
, il est important de souligner que cette notion, au centre des pratiques et des préoccupations, témoigne que les adultes intervenants auprès des enfants sont nombreux et jouent des rôles éducatifs complémentaires. Les parents et la famille élargie sont les premiers éducateurs de l’enfant et peuvent être relayés par des professionnels et des bénévoles issus du secteur associatif.

Les pouvoirs publics garants des politiques familiales interviennent en complément de la sphère privée à...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.