Restauration scolaire : 51 % proposent du bio en 2010

Achats

Les produits bio progressent dans les cantines scolaires, c’est ce que révèle une enquête de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique.

Les produits ou ingrédients issus de l’agriculture biologique sont de plus en plus présents dans le milieu scolaire, affirme l’Agence Bio (Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique). 51 % des établissements de restauration scolaire proposent du bio en 2010 contre 46 % en 2009. La part de ces établissements « est globalement la même en gestion directe et en gestion concédée (40 %) », affirme l’enquête. Des produits bio progressent au sein des grosses structures de restauration scolaire (plus de 500 repas par jour) : 62 % en proposent désormais, contre 45 % en 2009.

D’après l’enquête menée auprès de 400 responsables des achats des établissements de la restauration collective* scolaire et pour les salariés, la part des établissements de restauration collective utilisant des produits issus de l’agriculture biologique est passée à 40 % en 2010 (36 % en 2009). Ce pourcentage devrait s’élever à 77 % d’ici deux ans. En effet, 37 % des établissements interrogés comptent introduire des produits bio pendant cette période.

Les achats d’ingrédients biologiques des restaurants collectifs ont doublé en un an : 44 millions en 2008 contre 92 millions en 2010. En 2010, 49 % des restaurants collectifs proposent des produits ou ingrédients biologique une fois par mois contre 36 % en 2009. 13 % proposent un produit ou ingrédient biologique tous les jours, 5 % le faisait en 2009.

Les produits phares du bio ? Les pommes, les yaourts, les carottes, le poulet, le riz et les pâtes. Parmi les progressions on notera celles des légumes surgelés (15 % des restaurants en proposent en 2010 contre 7 % en 2009) et le pain frais (4% en 2010 contre 7 % en 2009).

* L’ensemble des données de l’observatoire 2010 des produits biologiques en restauration collective est issu de l’enquête effectuée par le cabinet Gressard, l’institut de sondage CSA et l’Agence Bio du 18 février au 6 mars 2009 et actualisée par l’institut de sondage CSA du 10 au 15 mars 2010.

Valérie Siddahchetty

L'analyse des spécialistes

  • La performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire : retour sur le décret « tertiaire » du 23 juillet 2019 Énergie

    La performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire : retour sur le décret « tertiaire » du 23 juillet 2019

    16/01/20
    Le décret n° 2019-771 du 23 juillet 2019 relatif aux obligations d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments à usage tertiaire, dit « décret tertiaire », est entré en vigueur le 1er octobre 2019, et doit être précisé par un arrêté ministériel dont la parution est attendue prochainement. Précisions.
  • L'encadrement du processus de recrutement des agents contractuels précisé par décret Statut

    L’encadrement du processus de recrutement des agents contractuels précisé par décret

    14/01/20
    La loi du 6 août 2019 a procédé à l'élargissement des cas de recours aux agents contractuels pour pourvoir des emplois permanents, et a pris soin de renvoyer à l'adoption d'un décret, pour apporter les garanties nécessaires au respect du principe d'égale admissibilité aux emplois publics.
  • La rupture conventionnelle dans la fonction publique : quelles garanties ? Fonction publique

    La rupture conventionnelle dans la fonction publique : quelles garanties ?

    10/01/20
    Deux décrets pris en Conseil d’État le 31 décembre 2019 fixent les garanties procédurales et indemnitaires de la rupture conventionnelle. Ces deux textes visent à encadrer le dispositif de rupture conventionnelle, en réaffirmant les principes de la liberté des parties, de l’homologation des conventions de rupture et d’un montant minimum de l’indemnité.
  • Tous les articles juridiques