La « Journée citoyenne » le 28 mai, pour mobiliser les habitants dans les communes

Administration

La « Journée citoyenne », au cours de laquelle les habitants sont appelés à se mobiliser pour réaliser en commun des travaux d’amélioration de leur cadre de vie, aura lieu le 28 mai dans toutes les communes qui souhaitent y participer.

Environ 200 d’entre elles ont pris part en 2015, dans 45 départements, à cette initiative née en 2008, selon l’Association des Maires de France (AMF), qui a présenté mardi 12 janvier la manifestation.

Pour Fabian Jordan, maire de Berrwiller (Haut-Rhin), à l’origine de la Journée citoyenne, celle-ci doit permettre de créer du lien social dans les communes et de passer du stade de simples citoyens « consommateurs » à « une population active ».

Pendant cette journée, les habitants peuvent participer à des chantiers concernant des lieux publics « visibles par tous », comme des travaux de peinture, de nettoyage, de remise en état, de carrelage, d’embellissement ou de maçonnerie.

La journée est organisée en partenariat avec l’Observatoire national de l’action sociale (ODAS). « C’est du concret, de la proximité, du lien social », selon le président de l’AMF, François Baroin (LR), selon qui « l’idée est de décliner tout au long de l’année des initiatives de cette nature ».

Si la date de la manifestation a été fixée au 28 mai, les communes ont toute liberté pour l’organiser quand elles le souhaitent, en fonction de leur propre agenda. Elle est organisée chaque année dans de grandes villes, de petites communes ou au niveau des quartiers.

Les travaux « en partenariat avec le monde de l’entreprise » permettent aux communes de réaliser des économies, mais aussi « de lancer des marchés publics plus importants », a souligné Fabian Jordan, à la tête d’une commune de 1 200 habitants.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2016

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum