L’Alsace veut relancer son projet de fusion des collectivités

Administration

Plus d’un an après l’échec du référendum pour une fusion des collectivités en Alsace, les conseils généraux alsaciens et le conseil régional ont demandé lundi 22 septembre une relance du projet.

Les assemblées des trois collectivités ont adopté des motions identiques qui demandent au président de la République, au gouvernement et au Parlement d' »abandonner la création d’une grande région » Champagne-Ardenne/Alsace/Lorraine et de « créer » une collectivité territoriale unique en Alsace, issue de la fusion de leurs trois collectivités.

Au conseil régional d’Alsace, 38 élus ont voté pour, 3 contre, un s’est abstenu tandis que cinq élus PS n’ont pas participé au vote.

Au conseil général du Haut-Rhin, le texte a été approuvé par 27 voix pour (essentiellement dans les rangs de l’UMP, de l’UDI, et des indépendants), 1 abstention, 1 vote contre, tandis que deux élus PS n’y ont pas participé.

Au conseil général du Bas-Rhin, huit conseillers généraux PS n’ont pas participé au vote et les 36 autres ont voté pour.

L’annonce d’une fusion de l’Alsace avec la Champagne-Ardenne et la Lorraine avait convaincu des élus encore opposés il y a plus d’un an à une fusion des collectivités alsaciennes, de se rallier à ce projet de conseil unique d’Alsace, rejeté par référendum en avril 2013.

Lors de ce référendum organisé le 7 avril 2013, l’abstention avait été telle que le « oui », bien que majoritaire dans les suffrages exprimés au niveau régional, n’avait pas dépassé le seuil requis de 25 % des inscrits. Et une majorité d’électeurs avait rejeté le projet dans le département du Haut-Rhin, encouragée par une fronde d’élus locaux.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum