Les départements mettent en garde contre une « métropolisation » forcée

Administration

Les départements mettent en garde contre les risques d’une  « métropolisation non concertée », après que le Premier ministre a défendu mercredi 19 septembre devant des maires les métropoles comme une clé du futur modèle territorial français.

L’Assemblée des départements de France (ADF) « alerte sur les dangers d’une métropolisation non concertée et inadaptée aux spécificités de nos territoires », écrit-elle dans un communiqué.

La volonté du gouvernement d’accélérer le transfert de compétences d’un certain nombre de départements vers les métropoles est un sujet de tension entre l’exécutif et les présidents de conseils départementaux.

« Les services publics assurés par les départements et les métropoles ne sont pas de même nature », souligne l’ADF, qui rassemble les élus départementaux. « Alors que les départements portent en eux l’accompagnement au quotidien des personnes les plus fragiles, les métropoles doivent rester des moteurs d’innovation et de créativité », écrit-elle.

Dans son intervention devant les élus des grandes villes réunis mercredi 19 septembre  à Paris, Édouard Philippe a salué l’émergence des métropoles et intercommunalités. « Une solidarité métropolitaine est à mon sens, la clef du futur modèle territorial français », a estimé le Premier ministre.

Une absence de concertation avec les départements sur le sujet aboutirait « à aggraver les fractures sociales et territoriales et condamnerait purement et simplement de nombreux territoires à l’isolement », conclut l’ADF.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum