Des associations appellent à une « mobilisation citoyenne pour la solidarité »

Association

Inquiètes des conséquences sociales et humaines de la crise économique, une cinquantaine d’associations lancent un appel pour inciter les pouvoirs publics à « investir sur la solidarité ».

Une cinquantaine d’organisations associatives du champ sanitaire et social « tirent la sonnette d’alarme » et appellent, depuis mi-septembre, à « une mobilisation citoyenne pour la solidarité ! » Associations et citoyens sont appelés à se mobiliser et à rejoindre le mouvement en signant l’appel sur : www.investirsurlasolidarite.org « Les conséquences sociales et humaines de la crise économique, ajoutées à celles de la crise de l’endettement public, préoccupent au plus haut point les associations chargées de la mise en œuvre des principes de la solidarité », expliquent les signataires de cet appel. Sur le terrain, ils constatent « la montée des périls humains et sociaux ».

« À ces crises, notre société répond plus que jamais par le repli sur soi », déplorent les associations, en notant que les politiques sociales paraissent, chaque jour, davantage subordonnées aux seuls objectifs économiques et, maintenant, aux seuls objectifs financiers. Résultat : ce sont les plus fragiles qui vont, les premiers, faire les frais de « cette décadence de la solidarité » (personnes handicapées, malades, personnes âgées, personnes en situation d’exclusion sociale et professionnelle…). De même, ce sont des droits fondamentaux de la personne qui disparaissent (droit à la santé, droit au travail, droit à une vie décente…).

Aujourd’hui, les associations s’estiment « mises en cause dans leurs missions, comme parfois dans leur existence, pour de multiples décisions désordonnées de réduction des financements publics ». Qu’elles émanent de l’État, des collectivités locales ou encore des organismes de sécurité sociale, « les décisions, auxquelles s’ajoutent des réformes financières lourdes de conséquences, comme celle de la tarification des établissements sanitaires et médico-sociaux, ne paraissent guidées par aucune cohérence, ni aucune autre logique d’ensemble que la réalisation d’économies », dénoncent les signataires de l’appel. Selon eux, la solidarité devient « la variable d’ajustement des politiques publiques ». Au contraire, elle « doit être défendue ». La solidarité est « une nécessité immédiate, économique et humaine » et constitue « un investissement de long terme ».

« Nous, associations de solidarité qui représentons des millions de personnes (adhérents, bénévoles usagers, salariés de nos services et établissements), nous estimons qu’il est, plus que jamais, temps de reposer les bases d’une société dans laquelle la solidarité est partagée par tous. Nous lançons donc un appel citoyen pour un avenir solidaire et une société activement respectueuse des droits fondamentaux de chacun. Et l’avenir commence aujourd’hui ! »

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum