Est-il normal de servir des viandes étrangères aux patients des hôpitaux ?

Commande publique

Les marchés de restauration collective doivent respecter le code des marchés publics qui interdit le recours à un critère d’origine géographique, que ce soit pour le lieu d’implantation d’un fournisseur ou la provenance du produit.

Les marchés de restauration collective doivent respecter le code des marchés publics qui interdit le recours à un critère d’origine géographique, que ce soit pour le lieu d’implantation d’un fournisseur ou la provenance du produit.

Néanmoins, les viandes d’origine française ont des caractéristiques propres et l’introduction dans les cahiers des charges de critères non discriminatoires peuvent permettre l’attribution de marchés à des viandes françaises (critères de développement durable tel que le respect de la charte des bonnes pratiques d’élevage, spécifications relatives à la qualité du produit ou aux races…).

Texte de référence : Question écrite n°78172, Réponse Journal Officiel de l’Assemblée nationale du 23 juin 2015, p. 4752

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #6 Développement durable

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #6

    16/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • L'essentiel de l'été 2019 : récap des 30 actualités territoriales à ne pas manquer Administration

    L’essentiel de l’été 2019 : récap des 30 actualités territoriales à ne pas manquer

    12/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Municipales 2020 : maîtriser la comptabilisation des dépenses électorales Élus

    Municipales 2020 : maîtriser la comptabilisation des dépenses électorales

    06/09/19
    La campagne comptable, en vue des élections municipales de 2020 dans les communes de plus de 9 000 habitants, a débuté le 1er septembre 2019 et devrait se poursuivre jusqu’à la date du dépôt du compte de campagne du candidat. Le mandataire joue un rôle majeur pour régler les dépenses des candidats durant cette période.
  • Tous les articles juridiques