Île-de-France : un site pour faciliter l'accès des entreprises aux marchés publics

Commande publique

Faciliter l’accès des petites entreprises aux marchés publics dans toute l’Île-de-France, telle est la mission d’un nouveau portail sur internet, dont la structure de gouvernance a été adoptée vendredi par le Conseil régional.

La création du Groupement d’intérêt public (GIP) Maximilien a été votée à l’unanimité des groupes politiques. Ce GIP assurera la gestion du portail www.maximilien.fr (déjà en ligne) qui permettra de présenter l’ensemble de la commande publique du territoire francilien.

« La création d’un portail qui pourra à terme rassembler toute la commande publique en Île-de-France est une révolution », s’est réjoui Jean-Paul Planchou, vice-président en charge du développement économique et de l’innovation. Nos administrations se modernisent pour que les TPE/PME aient un accès simplifié – trois clics seulement – aux marchés publics qui représentent 10 % de l’économie. C’est essentiel pour l’emploi », a-t-il souligné. Développée par la région Île-de-France, la plate-forme Maximilien « a vocation à être utilisée par l’ensemble des collectivités locales franciliennes », explique la région dans un communiqué.

Parmi les membres fondateurs du GIP Maximilien se trouvent déjà tous les départements franciliens sauf les Yvelines, des communautés d’agglomération comme Plaine Commune, des communes comme Aubervilliers, ainsi que des instances susceptibles de passer des marchés publics comme L’Agence des Espaces Verts (AEV).

D’ici 2019, plus de 1 000 collectivités publiques franciliennes pourraient adhérer à Maximilien, espère la Région

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Rupture conventionnelle dans la fonction publique : les précisions de la décision n°2020-860 QPC Fonction publique

    Rupture conventionnelle dans la fonction publique: les précisions de la décision n°2020-860 QPC

    21/10/20
    En rappelant que la rupture conventionnelle « ne peut être imposée par l'une ou l'autre des parties », dans sa décision n° 2020-860 QPC, le Conseil constitutionnel souligne la nature contractuelle de cette procédure et affirme que tout fonctionnaire peut alors être assisté par l'organisation syndicale de son choix, qu'elle soit représentative ou non.
  • Quelle CDIsation des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quelle “CDIsation” des agents contractuels dans la fonction publique territoriale ?

    19/10/20
    Le droit de la fonction publique reconnait le principe du recours aux contrats à durée indéterminée (CDI) et autorise le recrutement de contractuels sur des postes permanents. Depuis la moitié des années 2000, il y a eu une multiplication des agents contractuels à durée indéterminée, ce qui constitue une exception au principe d'exclusivité de l'occupation des emplois publics permanents par des fonctionnaires. La loi du 6 août 2019 relative à la transformation de la fonction publique et le décret n° 2019-1414 du 19 décembre 2019 renforcent cette tendance dans la fonction publique territoriale.
  • Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ? Intercommunalité

    Eau et assainissement, quel avenir pour les syndicats infra-communautaires après le 30 septembre 2020 ?

    02/10/20
    Au 1er octobre 2020, le sort des syndicats de communes exerçant cette compétence à la date du transfert de la compétence à une communauté de communes ou communauté d'agglomération semble partiellement scellé.
  • Tous les articles juridiques