Calculer la durée maximale d'une délégation de service public (DSP)

Concurrence

Selon une récente décision du Conseil d’État, la période d’investissement doit être ajoutée à la période d’amortissement pour obtenir la durée totale d’une délégation de service public.

 

L’article L. 1411-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) indique que la durée d’une DSP ne peut dépasser la durée normale d’amortissement des installations mises en œuvre, lorsque celles-ci sont à la charge du délégataire.

Mais selon la Haute Juridiction, il faut également inclure dans ce calcul la période préalable nécessaire à la réalisation des investissements, donc de l’ouvrage. « Le point de départ de l’amortissement étant la date d’achèvement des investissements et de mise en œuvre de l’ouvrage, il convient, afin d’évaluer la durée maximale de la délégation, d’ajouter le temps nécessaire à la réalisation de ces investissements à la durée normale d’amortissement », indique-t-elle dans une décision du 8 février 2010. 

Dans le litige ainsi jugé, la cour administrative d’appel avait sanctionné la conclusion d’une DSP pour une durée de 32 ans au motif que la période d’amortissement était de 30 ans. Son arrêt a été annulé.

Bénédicte Rallu

Texte de référence :  

Téléchargez le document au format pdf CE 20 janvier 2010, Commune de Chartres, req. n° 323158

     

    L'analyse des spécialistes

    • La performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire : retour sur le décret « tertiaire » du 23 juillet 2019 Énergie

      La performance énergétique dans les bâtiments à usage tertiaire : retour sur le décret « tertiaire » du 23 juillet 2019

      16/01/20
      Le décret n° 2019-771 du 23 juillet 2019 relatif aux obligations d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments à usage tertiaire, dit « décret tertiaire », est entré en vigueur le 1er octobre 2019, et doit être précisé par un arrêté ministériel dont la parution est attendue prochainement. Précisions.
    • L'encadrement du processus de recrutement des agents contractuels précisé par décret Statut

      L’encadrement du processus de recrutement des agents contractuels précisé par décret

      14/01/20
      La loi du 6 août 2019 a procédé à l'élargissement des cas de recours aux agents contractuels pour pourvoir des emplois permanents, et a pris soin de renvoyer à l'adoption d'un décret, pour apporter les garanties nécessaires au respect du principe d'égale admissibilité aux emplois publics.
    • La rupture conventionnelle dans la fonction publique : quelles garanties ? Fonction publique

      La rupture conventionnelle dans la fonction publique : quelles garanties ?

      10/01/20
      Deux décrets pris en Conseil d’État le 31 décembre 2019 fixent les garanties procédurales et indemnitaires de la rupture conventionnelle. Ces deux textes visent à encadrer le dispositif de rupture conventionnelle, en réaffirmant les principes de la liberté des parties, de l’homologation des conventions de rupture et d’un montant minimum de l’indemnité.
    • Tous les articles juridiques