Pollution : l’association Gestes propres lance l’opération « Objectifs zéro déchets sauvages »

Développement durable

À quelques jours des premiers départs en vacances, l’association Gestes propres, en coordination avec l’Association des Maires de France (AMF), lance l’opération « Objectif zéro déchets sauvages », afin de sensibiliser grands et petits à un « comportement citoyen » face une situation jugée « intolérable ».

« En 2018, 520 000 tonnes de déchets sauvages ont été abandonnés dans l’Hexagone, soit l’équivalent de 52 Tours Eiffel ». Ces déchets se retrouvent aux abords des routes, des cours d’eau, des espaces naturels, des métropoles et dans la mer, ont expliqué des responsables de Gestes propres au cours d’une conférence de presse mardi 25 juin 2019 à Paris.

« C’est une situation intolérable », a affirmé Jean-François Molle, président de Gestes propres. L’association a dévoilé une affiche inédite, qui sera déployée cet été partout en France. Elle montre une sirène au fond de la mer entourée de déchets de toutes sortes, sous le slogan : « les sirènes n’existent pas, les poubelles si ».

Cette nouvelle campagne de Gestes propres (créée en 1971, l’association compte de nombreuses campagnes à son actif) est parrainée par l’AMF, le ministère de la Transition écologique et solidaire ainsi que par Citeo, entreprise privée chargée du recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques.

Également parrainée par l’océanographe biologiste François Galgani, la campagne « vise à sensibiliser les citoyens aux bons gestes pour lutter contre la prolifération des déchets sauvages en adoptant un comportement citoyen ».

Selon Gestes propres, « un objectif zéro déchet sauvage ne peut être espéré qu’avec tous les acteurs à leur niveau d’intervention et de responsabilité ». Au citoyen consommateur, il revient donc de « bien trier et jeter ses déchets quand c’est possible », aux collectivités locales de « sensibiliser leurs administrés » et, le cas échéant, « sanctionner les jeteurs », aux industriels de « développer l’éco-conception de leurs produits pour un impact minimum sur l’environnement ».

Quant aux associations, elles sont appelées à lancer « des campagnes de communication et des opérations de nettoyage citoyennes ». Gestes propres a déjà fait distribuer 2,3 millions de sacs en 2018 par plus de 1 100 collectivités. Cette opération a permis, selon l’association, de collecter 23 000 tonnes de déchets, se félicitent ses responsables.

Dès la prochaine rentrée scolaire, Gestes propres va également mettre à la disposition des enseignants de primaire et des centres périscolaires « un atelier pédagogique clé en main », pour expliquer aux jeunes élèves comment « bien jeter et trier » ses déchets et leur expliquer « la magie du recyclage ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article