Élections fonction publique : Pascal Pavageau critique « l’impréparation » du vote électronique

Dialogue social

Pascal Pavageau, le numéro un de Force ouvrière, a critiqué l’« impréparation » du recours au vote électronique lors des élections dans la fonction publique en décembre, évoquant des risques de « couacs » et de recours.

« À trois mois du scrutin, c’est quand même un joyeux bordel », a dit le leader lors d’une conférence de presse à propos du vote électronique, déjà utilisé dans quelques ministères lors du scrutin de 2014, mais élargi cette année.

« Attention aux risques, aux couacs. C’est une position commune des organisations syndicales de dire Attention à l’impréparation », a-t-il dit.

« Si c’est pour se retrouver dans une situation où tout est remis en cause, où (…) il peut y avoir beaucoup de recours, c’est un peu inquiétant », a ajouté M. Pavageau.

« À force de supprimer des effectifs, de taper sur la gueule des fonctionnaires, ne pas se donner les moyens, lorsqu’on se lance dans un changement fort comme le vote électronique, inévitablement, il y a des couacs », s’est-il encore agacé, regrettant « près de 300 000 postes supprimés depuis 2004 ».

Les 5 millions de fonctionnaires éliront leurs représentants du personnel pour les trois versants de la fonction publique (État, Territoriale et Hospitalière) le 6 décembre, quatre ans après un précédent scrutin où la CGT est arrivée en tête.

Dans les administrations qui recourront au vote électronique exclusif, les opérations se dérouleront dans des périodes comprises entre 24 heures et 8 jours, le dernier jour intervenant le 6 décembre 2018.

Force ouvrière, premier syndicat dans le versant État et troisième pour la Territoriale et l’Hospitalière, espère « progresser », a assuré M. Pavageau, refusant néanmoins de chiffrer l’objectif.

Pour y arriver, son syndicat démarre la campagne dès mardi, avec des déplacements en régions des représentants du bureau confédéral (direction) pour « prendre le pouls et la température » de ce que vont dire les fonctionnaires, notamment sur le statut et leurs conditions de travail.

Entre 60 et 90 déplacements sont prévus d’ici décembre. Lors des campagnes de 2011 et 2014, FO avait organisé entre 30 et 40 déplacements, a souligné le leader.

Les élections de décembre 2014, organisées pour la première fois simultanément dans les trois versants, ont fait de la CGT le premier syndicat parmi les fonctionnaires, devant la CFDT, FO, l’Unsa, la FSU, Solidaires, la CFTC, la CGC et la FA-FP.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

REJOINDRE LA COMMUNAUTÉ ETOILE.FR

Imaginez un réseau qui vous ressemble, 100 % dédié à la Fonction Publique, basé sur l'échange et le partage entre pairs.
Rejoignez la Communauté ETOILE.fr et faites avancer vos métiers en contribuant à leur promotion et à la valorisation de vos territoires.

Rejoindre Etoile

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum