Droit syndical

Dialogue social

L’administration a la possibilité d’adopter unilatéralement une instruction reprenant à l’identique les termes d’un projet de protocole d’accord dont la négociation engagée dans le cadre de la loi n° 2010-751 du 5 juillet 2010 a échoué.

Il résulte des travaux préparatoires de la loi n° 2010-751 du 5 juillet 2010 relative à la rénovation du dialogue social que le législateur n’a pas entendu revenir sur la règle selon laquelle les fonctionnaires se trouvant par rapport à l’administration dans une situation statutaire et réglementaire, les accords négociés entre l’administration et leurs organisations syndicales ne peuvent se voir reconnaître par eux-mêmes une valeur juridique. Par la suite, l’absence de validation d’un projet de protocole d’accord dont la négociation a été engagée ne fait pas obstacle à ce que l’administration adopte unilatéralement une instruction reprenant à l’identique les termes du projet de protocole d’accord non validé. Ainsi, le fait qu’un accord négocié avec les syndicats ne remplisse pas les conditions de validité définies à l’article 8 bis du statut général des fonctionnaires ne fait pas obstacle à ce qu’une autorité administrative en adopte unilatéralement le contenu par voie d’instruction.

 

Texte de référence : Tribunal administratif de Paris, 18 février 2015, requête n°1407404/5

L'analyse des spécialistes

  • Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales Élus

    Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales

    11/02/20
    La loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique consacre un titre II intitulé « simplifier le fonctionnement du conseil municipal ». Ces mesures auront un impact essentiellement dans les communes de petites tailles.
  • Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020 Urbanisme

    Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020

    06/02/20
    En repoussant la date de caducité des plans d’occupation des sols (POS) du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, le législateur offre un nouveau répit aux communes membres d’intercommunalités dont le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) est en cours d’élaboration.
  • "Circulaire Castaner" : le Conseil d'État, garant du clivage gauche/droite ? Élus

    « Circulaire Castaner » : le Conseil d’État, garant du clivage gauche/droite ?

    04/02/20
    Dans son ordonnance n° 437675, 437795, 437805, 437824, 437910, 437933 du 31 janvier 20201, le Conseil d'État a partiellement suspendu l'exécution de la circulaire du 10 décembre 2019 du ministre de l'Intérieur relative à l'attribution des nuances politiques aux candidats aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020.
  • Tous les articles juridiques