Fonctionnaires : appel à une mobilisation en décembre pour les salaires

Dialogue social

Les syndicats de fonctionnaires, réunis en intersyndicale, ont appelé les agents à se mobiliser du 9 au 13 décembre pour dire « halte aux baisses de pouvoir d’achat » et au gel des salaires, ont-ils annoncé mardi 12 novembre 2013.

« Nous lançons une semaine d’alerte et de sensibilisation dans les territoires. Nous considérons que la situation sur les salaires et le pouvoir d’achat est insupportable », a dit à l’AFP Jean-Marc Canon, de la CGT, premier syndicat de la fonction publique.

Des actions locales seront organisées pour « sensibiliser l’opinion publique et alerter les responsables publics, élus locaux et parlementaires », a précisé le syndicaliste. Huit des neuf fédérations de la fonction publique (CGT, CFDT, Unsa, FSU, Solidaires, CFTC, CFE-CGC et FA-FPT) dénoncent dans un communiqué commun « une situation de plus en plus dégradée » avec « des bas salaires qui se multiplient ».

L’intersyndicale rappelle que quelque 5 millions d’agents dans les trois fonctions publiques (État, Territoriale et Hospitalière) sont concernés et que « près d’un agent sur cinq touche une rémunération proche du Smic ». « Ce ne sont ni les mesures d’urgence pour la catégorie C dont la portée reste très limitée, ni la négociation à venir sur les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations qui pourront répondre à l’impérieuse nécessité de mesures salariales d’ampleur pour 2014 », insiste l’intersyndicale.

Les huit fédérations demandent à être reçus par la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, pour « exiger l’ouverture d’un réel espace de négociations sur les rémunérations ». Seul Force Ouvrière ne s’est pas associé pas à ce communiqué « parce que les enjeux méritent bien davantage qu’un rendez-vous », a affirmé à l’AFP le secrétaire général du syndicat, Christian Grolier. « Notre revendication, c’est l’augmentation immédiate de la valeur du point d’indice à hauteur minimum de 5 % et à ce stade, c’est réducteur de demander à la ministre de bien vouloir en discuter dans le cadre d’un rendez-vous salarial », a-t-il ajouté.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

L'analyse des spécialistes

  • Loi « économie circulaire » : renforcement du pouvoir des maires et des présidents d’intercommunalité dans la lutte contre les dépôts sauvages Développement durable

    Loi « économie circulaire » : renforcement du pouvoir des maires et des présidents d’intercommunalité dans la lutte contre les dépôts sauvages

    24/02/20
    La loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire consacre un titre cinq intitulé « lutte contre les dépôts sauvages ». Ledit titre renforce le pouvoir des maires et des présidents d'intercommunalité, ainsi que les sanctions pour améliorer la lutte contre les déchets abandonnés.
  • Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales Élus

    Loi « Engagement et proximité », une simplification du fonctionnement du conseil municipal dans les communes rurales

    11/02/20
    La loi n° 2019-1461 du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique consacre un titre II intitulé « simplifier le fonctionnement du conseil municipal ». Ces mesures auront un impact essentiellement dans les communes de petites tailles.
  • Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020 Urbanisme

    Report de la caducité des plans d’occupation des sols (POS) au 31 décembre 2020

    06/02/20
    En repoussant la date de caducité des plans d’occupation des sols (POS) du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, le législateur offre un nouveau répit aux communes membres d’intercommunalités dont le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) est en cours d’élaboration.
  • Tous les articles juridiques