L'implantation géographique des candidats, une notion à manier avec prudence

Dossier de consultation des entreprises [DCE]

Le ministère de l’Économie rappelle les règles concernant le critère géographique dans les marchés publics…

 

L’obligation d’implantation géographique d’une société ne peut être justifiée que dans des cas très spécifiques liés à l’objet du marché public ou aux conditions d’exécution de celui-ci.

Dans ces cas-là seulement, l’obligation d’implantation géographique peut constituer une condition à l’obtention du marché, estime le ministère de l’Économie interrogé sur les difficultés d’accès aux marchés publics des PME. « Un candidat qui s’engage à s’implanter en cas d’attribution du marché doit être considéré comme satisfaisant à cette obligation, au même titre qu’un candidat déjà implanté  »(CE, 14 janvier 1998, Société Martin-Fourquin, n° 168-688), rajoute le ministère.

En général, « le droit de la commande publique ne permet pas de retenir des critères de choix liés à l’origine ou l’implantation géographique des candidats au marché ». La jurisprudence communautaire (CJCE, 3 juin 1992, aff. C 360/89, Commission c/ République italienne) a estimé que réserver des marchés publics à des entreprises locales était discriminatoire.

Valérie Siddahchetty

Texte de référence :

 Téléchargez le document au format pdf Question écrite n° 64555 du député André Vallini (Socialiste – Isère) du 24 novembre 2009, réponse du ministère de l’Économie, publiée le 9 mars 2010

L'analyse des spécialistes

  • Le forfait mobilités durables, un encouragement à prendre le vélo Développement durable

    Le forfait mobilités durables, un encouragement à prendre le vélo

    25/05/20
    Le forfait mobilités durables illustre aujourd'hui l'idée que le vélo est le moyen de transport idéal en cette période de déconfinement progressif. Instauré par la loi d'orientation des mobilités, un décret a fixé ses conditions d'application pour les salariés et un autre a, pour l'instant, étendu ce dispositif aux seuls fonctionnaires d'État.
  • Élus

    Installation et gouvernance des conseils municipaux entièrement renouvelés le 15 mars 2020 lors du 1er tour des élections municipales

    15/05/20
    Les conseillers municipaux, élus le 15 mars dernier, entreront en fonction le 18 mai prochain. Les maires et les adjoints pourront être élus entre le 23 et le 28 mai. Pour autant, en période d'état d'urgence, les règles de réunion des conseils municipaux et les pouvoirs du maire demeurent dérogatoires a minima jusqu'au 10 juillet 2020.
  • Quelle responsabilité pénale pour les maires durant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Quelle responsabilité pénale pour les maires durant l’état d’urgence sanitaire ?

    13/05/20
    La loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire et complétant ses dispositions n'a pas créé une irresponsabilité pénale pour les maires et les membres du gouvernement. Pour autant, elle n'a pas résolu le schisme apparu entre les élus locaux et le gouvernement pendant la gestion de ce déconfinement.
  • Tous les articles juridiques