L'implantation géographique des candidats, une notion à manier avec prudence

Dossier de consultation des entreprises [DCE]

Le ministère de l’Économie rappelle les règles concernant le critère géographique dans les marchés publics…

 

L’obligation d’implantation géographique d’une société ne peut être justifiée que dans des cas très spécifiques liés à l’objet du marché public ou aux conditions d’exécution de celui-ci.

Dans ces cas-là seulement, l’obligation d’implantation géographique peut constituer une condition à l’obtention du marché, estime le ministère de l’Économie interrogé sur les difficultés d’accès aux marchés publics des PME. « Un candidat qui s’engage à s’implanter en cas d’attribution du marché doit être considéré comme satisfaisant à cette obligation, au même titre qu’un candidat déjà implanté  »(CE, 14 janvier 1998, Société Martin-Fourquin, n° 168-688), rajoute le ministère.

En général, « le droit de la commande publique ne permet pas de retenir des critères de choix liés à l’origine ou l’implantation géographique des candidats au marché ». La jurisprudence communautaire (CJCE, 3 juin 1992, aff. C 360/89, Commission c/ République italienne) a estimé que réserver des marchés publics à des entreprises locales était discriminatoire.

Valérie Siddahchetty

Texte de référence :

 Téléchargez le document au format pdf Question écrite n° 64555 du député André Vallini (Socialiste – Isère) du 24 novembre 2009, réponse du ministère de l’Économie, publiée le 9 mars 2010

L'analyse des spécialistes

  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Loi Élan : focus sur le PLU Urbanisme

    Loi Élan : focus sur le PLU

    18/04/19
    La loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, dite loi Élan, contient un certain nombre de dispositions relatives aux documents d’urbanisme, et plus particulièrement au plan local d’urbanisme (PLU).
  • La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification Urbanisme

    La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification

    16/04/19
    La loi Élan du 23 novembre 2018 participe de la stratégie « logement » initiée par le gouvernement. Elle s’articule autour de quatre objectifs politiques : construire plus, mieux et moins cher ; faire évoluer le logement social ; répondre aux besoins de chacun ; améliorer le cadre de vie.
  • Tous les articles juridiques