Placement d'un agent en congé d'office

Droits et obligations

Dans un arrêt du 7 juillet 2016, la Cour administrative d’appel de Nantes précise les modalités de placement d’un agent en congé d’office, à titre conservatoire et dans l’attente de l’avis du comité médical sur la mise en congé de longue maladie.

Lorsque l’administration a engagé une procédure de mise en congé de longue maladie conformément à l’article 24 du décret du 30 juillet 1987, elle peut à titre conservatoire et dans l’attente de l’avis du comité médical sur la mise en congé de longue maladie, placer l’agent concerné en congé d’office. La maladie de l’agent doit être dûment constatée et le mettre dans l’impossibilité d’exercer ses fonctions. Les dispositions de l’article 24 du décret du 30 juillet 1987 ne subordonnent pas la mise en congé de maladie à une demande du fonctionnaire. Elles ne sauraient donc par elles-mêmes faire obstacle à ce qu’un fonctionnaire soit placé d’office en congés.

 

Texte de référence : CAA de Nantes, 3e chambre, 7 juillet 2016, n° 15NT01990, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #8 Élus

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #8

    14/10/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le droit à indemnisation des agents publics hospitaliers privés illégalement de garde Santé

    Le droit à indemnisation des agents publics hospitaliers privés illégalement de garde

    14/10/19
    Par un arrêt n° 410724 du 26 juillet 2018, le Conseil d'État a rappelé que si l'exercice d'astreintes ne saurait constituer un droit, un agent illégalement privé de ses gardes peut être indemnisé de la perte financière subie, du fait de son exclusion d'un dispositif de garde.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #7 Urbanisme

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #7

    30/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques