Substitution par une mesure moins sévère d'une sanction initialement infligée à un agent

Droits et obligations

L’arrêt du Conseil d’État du 8 février 2019 est relatif à l’annulation contentieuse d’un avis du conseil de discipline de recours qui propose de substituer à la sanction initialement infligée à un agent une mesure moins sévère.

Les fonctionnaires qui ont fait l’objet d’une sanction des deuxième, troisième et quatrième groupes peuvent introduire un recours auprès du conseil de discipline départemental ou interdépartemental. L’autorité territoriale ne peut prononcer de sanction plus sévère que celle proposée par le conseil de discipline de recours (article 91 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984). Postérieurement à l’annulation contentieuse de l’avis d’un conseil de discipline de recours qui propose de substituer à la sanction infligée à un agent une mesure moins sévère, l’autorité administrative, qui a rapporté cette sanction, comme elle y est tenue à la suite de cet avis, peut légalement la prendre à nouveau. Cette sanction ne peut prendre effet qu’à compter de sa notification à l’intéressé. Elle doit être regardée comme rapportant implicitement mais nécessairement la mesure moins sévère qui avait, le cas échéant, été antérieurement prise pour se conformer à l’avis.

 

Texte de référence : Conseil d’État, 3e – 8e chambres réunies, 8 février 2019, n° 409669

L'analyse des spécialistes

  • Quel avancement pour un agent en cas d’absence injustifiée ? Management

    Quel avancement pour un agent en cas d’absence injustifiée ?

    05/05/21
    Dans un arrêt en date du 1er avril 2021, la Cour administrative d'appel de Marseille a estimé que les absences injustifiées d'un agent le privent d'une inscription sur le tableau d'avancement.
  • Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ? Élus

    Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ?

    07/04/21
    Dans quelle mesure les pouvoirs de police du maire sont-ils renforcés après le vote par la commission mixte paritaire1 du texte de la proposition de loi pour une sécurité globale préservant les libertés qui prévoit d'expérimenter l'élargissement du domaine d'intervention de la police municipale sur la voie publique ?
  • Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ? Administration

    Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ?

    23/03/21
    L'article 34 du projet de la loi 4D1 envisage la question des transferts de personnel dans la mise en œuvre des compétences de l'État transférées aux collectivités territoriales. Ces dispositions sont appelées à être modifiées lors du débat parlementaire.
  • Tous les articles juridiques