Annonces de Hollande sur les rythmes : Peillon salue « une avancée »

Éducation

Vincent Peillon a salué mardi dans une déclaration à l’AFP « une véritable avancée », après l’annonce par François Hollande d’un étalement de la réforme des rythmes scolaires sur deux ans et d’un fonds pour aider des communes qui la mettront en œuvre en 2013.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

« La priorité, c’est l’école. La grande réforme de l’Éducation nationale a commencé, elle sera mise en œuvre dès le début 2013 pour les rythmes », a indiqué Vinceny Peillon. « Nous aiderons en plus les communes à réussir cette réforme dans l’intérêt des élèves », a ajouté le ministre de l’Éducation nationale. François Hollande a annoncé mardi que la réforme des rythmes scolaires « s’étalera sur deux ans », autrement dit à la rentrée 2013 pour certaines communes et à la rentrée 2014 pour d’autres, faisant droit à une demande des maires exprimée lors du congrès de leur association.

Le président a annoncé aussi la mise en place d’un fonds de 250 millions d’euros « pour accompagner les collectivités qui les premières, lorsqu’elles sont dans une situation qui le justifie, mettront en œuvre » la réforme des rythmes scolaires, citant les communes rurales et les « villes les plus en difficulté ». « Cela va inciter beaucoup de monde à s’engager », a estimé M. Peillon.

« La réforme des rythmes commence bien en 2013 et pourra s’étaler en 2014, donc nous faisons les quatre jours et demi », a poursuivi le ministre, alors que cette réforme est annoncée depuis plusieurs mois, mais fait toujours l’objet de discussions sur sa mise en œuvre avec les syndicats, les collectivités locales ou les parents d’élèves. « La droite n’a pas osé la faire, cette réforme », a-t-il souligné.

Le ministre considère que les écoliers français ont une année scolaire à la fois trop chargée et concentrée, c’est pourquoi il veut revenir notamment à la semaine de 4,5 jours, abandonnée en 2008 par la droite, mais aussi alléger les rythmes scolaires de la journée et leur proposer des activités péri-scolaires, organisées par les communes.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum