Bac : un plan « tolérance zéro » contre la fraude

Éducation

Luc Chatel a annoncé le 21 août 2011, dans le Journal du dimanche, qu’un plan de sécurisation allait se mettre en place pour empêcher la fraude au bac.

Cette annonce intervient quelques semaines après l’affaire des fuites concernant l’épreuve de mathématiques en juin. Pour le ministre de l’Éducation nationale, ce plan « sera une priorité absolue », assure-t-il. Tout d’abord, il sera procédé à un « diagnostic local de sécurité » des lieux d’examen dans chaque rectorat afin de repérer et réparer, le cas échéant, les failles. Autre point : une « charte de déontologie » sera remise aux personnels qui ont accès aux sujets du bac. Enfin, Luc Chatel envisage la mise en place d’un « système de veille sur Internet » pour repérer les fuites et les rumeurs.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum