Bilan du diplôme national du brevet 2011

Éducation

La note de la Depp n° 12.02 d’avril 2012 fait le point sur les résultats du DNB de 2011. Première à prendre en compte l’évaluation de la maîtrise du socle commun, cette session récolte un taux de réussite stable même si de fortes disparités existent toujours selon les académies et le milieu social des élèves.

Les chiffres globaux

Sur 788 100 candidats inscrits (soit 12 600 candidats de plus qu’en 2010) au DNB, 760 500 d’entre eux se sont effectivement présentés. Le taux de réussite 2011 s’élève à 83,4 %. La Depp relève qu’il s’agit là de la cinquième année affichant un taux de réussite dépassant les 80 %.
 

De fortes disparités

  • selon les séries

La série collège est celle qui obtient les meilleurs résultats avec 84,6 % de réussite. Vient ensuite la série technologique avec 79,8 % de réussite. En queue de peloton, nous trouvons la série professionnelle avec 66,7 % de réussite seulement.

  • selon les académies

L’académie de Rennes caracole en tête avec 89,9 % de réussite quand celle de Créteil fait figure de mauvaise élève avec 79,1 %. Quatorze académies voient les résultats de leurs élèves en baisse : Rouen (- 3,6 points), Orléans-Tours (- 3,2), Dijon (- 2,9) et Limoges (- 2,8)… À l’inverse, dix académies voient leurs résultats s’améliorer dont Bordeaux (+ 4,7 points), Montpellier (+ 1,7) et Lille (+ 1,3).

  • selon le milieu social

Sans surprise, ce sont les enfants de cadres qui battent le record du taux de réussite avec 95,2 % de reçus. Quand on descend dans l’échelle sociale, on trouve un taux de réussite de 78,2 % pour les enfants d’ouvriers. Enfin, « lorsque le chef de famille n’a pas d’activité professionnelle, le taux de réussite descend à 69,2 % ».

  • selon le sexe

Les filles, plus nombreuses dans la série collège, réussissent mieux. 5,6 points séparent les taux d’obtention du DNB en fonction du sexe.
 

Évaluation du socle commun

9 élèves sur 10 valident l’ensemble des sept compétences. Pour mémoire, la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences est prise en compte pour l’attribution du diplôme depuis la session 2011.

C’est dans la série collège que la validation du socle commun est la plus fréquente avec 90 %. Là encore, les académies ne sont pas égales en la matière : « le pourcentage d’élèves dont l’ensemble des compétences du socle commun ont été validées, varie de 83 %, dans l’académie d’Amiens, à 95 % environ, dans celles de Bordeaux ou de Corse ».

 

En savoir plus : consulter la note d’information n° 12.02 de la Depp, avril 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum