Fermetures de classes : l’AMRF s’adresse au président de la République

Éducation

Les maires ruraux de France demandent à Nicolas Sarkozy de mettre un terme aux fermetures de classes en primaire dans leurs communes, dans une lettre datée du 1er juin.

L’AMRF tire dans son courrier la sonnette d’alarme quant à l’évolution actuelle que connaît la carte scolaire, et ses implications pour les communes rurales. « L’application d’une politique essentiellement comptable ne peut se concevoir pour l’école comme pour d’autres services publics » rappelle Vanik Berberian, président de l’association. Il rejoint ainsi Jacques Pelissard et Gérard Larcher, respectivement présidents de l’AMF et du Sénat, sur « la nécessité de revoir la politique éducative engagée ».

L’AMRF en appelle donc à l’Élysée pour intervenir auprès du ministère de l’Éducation nationale, dont l’action menacerait l’école rurale, et par-là même la qualité de l’éducation en zones rurales.

« La centralisation des structures scolaires ne peut servir de matrice aux réductions d’effectifs (…) l’égalité constitutionnelle passe par l’égalité d’accès aux services publics, en premier lieu desquels l’école de la République » poursuit Vanik Berberian, non sans omettre l’importance pour ces territoires de la conservation de leurs écoles. « L’avenir des écoles rurales est indissociable de l’avenir des communes rurales ».

Il ne manque pas de rappeler par la même occasion qu’en 2010, la présidence de la République avait placé l’aménagement des territoires ruraux au cœur de ses préoccupations, par la création d’un Comité interministériel d’aménagement et de développement du territoire (CIADT) visant à « améliorer l’accès à un socle de services essentiels à la population », dont il rappelle que l’école était expressément citée comme « service de proximité ».

« Il y a urgence à renouer le dialogue » martèle-t-il, « à revoir la lecture de l’enjeu scolaire à l’aune d’une approche d’avenir faisant confiance aux territoires ruraux pour travailler à leur développement », conclut-il.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum