Les Apprentis d’Auteuil seul candidat à la reprise d’un des principaux CFA de Rhône-Alpes

Éducation

La fondation catholique Apprentis d’Auteuil est le seul candidat à la reprise d’un des principaux Centre de Formation des Apprentis (CFA) de Rhône-Alpes, basé à Saint-Etienne et placé en liquidation judiciaire en juillet, a-t-on appris de sources concordantes.

Le projet est porté par l’association Campus de l’alternance Loire Sud (Cals), un consortium ayant pour chef de file (40 % des parts sociales) la fondation Apprentis d’Auteuil, associée à la Chambre de métiers de Rhône-Alpes (30 %) et à la Chambre de commerce et d’industrie de Rhône-Alpes (30 %). L’offre déposée lundi après-midi, à quelques heures de la date limite de clôture, prévoit de ne conserver que 45 des 70 salariés de l’établissement, a indiqué à l’AFP une source syndicale.

Les repreneurs optent pour un « recentrage sur quatre filières clefs : métiers de bouche, restauration (cuisine et service en salle), coiffure et pharmacie », excluant les filières automobile et vente. L’arrêt de ces deux filières supprimerait 300 apprentis sur le millier déjà inscrit à cette rentrée, assure un représentant de la CGT, principal syndicat de salariés de l’établissement. Selon lui, les candidats conditionnent la reprise effective, au 1er novembre, de l’établissement actuellement géré par la CCI de Saint-Etienne et la Chambre de métiers de la Loire, à une condition suspensive « inacceptable et illégale ». « Cals exige la signature préalable d’un nouvel accord d’entreprise, au terme duquel les salariés conservés travailleront plus et seront moins payés », déclare Yannis Paraskevaïdis (CGT), secrétaire du comité d’entreprise et représentant des salariés dans la procédure.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum