Rythmes scolaires : le tribunal administratif d’Orléans donne raison au préfet d’Indre-et-Loire

Éducation

Le tribunal administratif d’Orléans a ordonné mardi 16 septembre au maire de la commune de Saunay (Indre-et-Loire) de « convoquer le conseil municipal dans les meilleurs délais », afin d’abroger la délibération refusant l’instauration de la semaine de 4 jours et demi d’école dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

Le tribunal administratif a ainsi donné raison au préfet d’Indre-et-Loire qui l’avait saisi par la voie d’un référé-suspension, à l’expiration d’un recours gracieux auprès du maire de cette commune de 660 habitants lui demandant l’annulation d’une délibération du conseil municipal du 26 février dernier qui s’opposait à l’ouverture de l’école communale le mercredi matin. En dépit de cette délibération néanmoins, l’école de Saunay avait bien été ouverte le premier mercredi après la rentrée scolaire. « Nous sommes obligés de nous incliner devant le ministre de l’Éducation nationale », avait commenté le maire de la commune, M. Pierre Dattée.

Cependant, des parents n’avaient pas présenté leurs enfants à l’école, avait relevé la préfecture. Selon le journal régional La Nouvelle République, seuls 23 enfants sur les 74 écoliers inscrits répondaient à l’appel le 3 septembre.

Le 31 juillet dernier, le tribunal administratif d’Orléans avait déjà annulé une délibération du conseil municipal de Savonnières (Indre-et-Loire) en date du 21 mai, qui refusait d’appliquer la réforme des rythmes scolaires.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Réforme des rythmes scolaires :
Optimiser l’organisation administrative et financière
de son projet périscolaire


Objectifs :

Modalités de mise en œuvre de votre nouveau projet périscolaire

  • Anticiper les impacts financiers de la réforme en termes organisationnel et budgétaire
  • Adapter l’organisation administrative à l’offre de service modifiée
  • Maîtriser les différentes politiques tarifaires envisageables
  • Établir une nouvelle politique tarifaire adaptée liant justice sociale et équilibre budgétaire
  • Optimiser le redéploiement des ressources existantes et solliciter de nouveaux financements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

Pour approfondir ce sujet, Weka vous propose de télécharger gratuitement 2 Focus Weka :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum