Rythmes scolaires : un millier de manifestants dans les rues de Marseille

Éducation

Un millier de personnes – parents, enfants, animateurs, enseignants – ont manifesté samedi 20 septembre à Marseille contre le « désordre scolaire » né de la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires, perturbant une commémoration à laquelle devait prendre part le maire UMP Jean-Claude Gaudin.

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Après avoir défilé quelques centaines de mètres sur le Vieux Port, les manifestants, réunis à l’appel de collectifs de parents et d’enseignants et de syndicats FSU, Unsa Territoriaux, CFDT, Sgen-CFDT, CGT, SNUipp, SEP notamment, se sont dans un premier temps rassemblés devant l’hôtel de ville, a constaté un journaliste de l’AFP. Dans le cortège, des panneaux et des banderoles « Plus belle la ville, changez de casting », « Marseille – Activités périscolaires = familles en galère » ou encore « Marseille 2014 – Moins belle la ville pour les petits et les grands ». Tous protestaient notamment contre la mise en place différée des activités périscolaires le vendredi après-midi dans les écoles maternelles et élémentaires, dont les enfants sortent donc à 11H30 à la veille du week-end.

La mairie tente de mettre en place des systèmes de garderie en attendant celle des activités elles-mêmes.

Après leur rassemblement devant la mairie centrale, les manifestants ont défilé vers la Rue de la République, une artère commerçante en phase de rénovation située à quelques centaines de mètres, et où le maire Jean-Claude Gaudin était attendu. L’arrivée du cortège bon enfant a bouleversé la cérémonie organisée pour les 150 ans de la rue. Au milieu de figurants habillés en soldats napoléoniens, des poussettes, des tambours ont défilé, avant que quelques manifestants ne prennent place sur la petite estrade où le maire – qui finalement ne s’est pas présenté – était attendu.

Aux slogans de « Gaudin au boulot ! » ou « Gaudin, t’es foutu, les minots sont dans la rue ! », les manifestants ont occupé le carrefour pendant une heure environ, plusieurs orateurs se succédant pour prendre la parole et appelant notamment à de nouvelles manifestations lors de la prochaine inauguration du Stade Vélodrome par l’édile ou lors du prochain conseil municipal. « Le sentiment général, c’est que Gaudin a joué et que nous, on subit », a déclaré à l’AFP Fabien, un responsable logistique dont le fils est en CP : « Ca fait un an et demi qu’il pouvait mettre quelque chose en place ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Réforme des rythmes scolaires :
Optimiser l’organisation administrative et financière
de son projet périscolaire


Objectifs :

Modalités de mise en œuvre de votre nouveau projet périscolaire

  • Anticiper les impacts financiers de la réforme en termes organisationnel et budgétaire
  • Adapter l’organisation administrative à l’offre de service modifiée
  • Maîtriser les différentes politiques tarifaires envisageables
  • Établir une nouvelle politique tarifaire adaptée liant justice sociale et équilibre budgétaire
  • Optimiser le redéploiement des ressources existantes et solliciter de nouveaux financements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

Pour approfondir ce sujet, Weka vous propose de télécharger gratuitement 2 Focus Weka :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum