André Laignel candidat à la présidence de l’Association des Maires de France

Élus

Le maire socialiste d’Issoudun André Laignel a annoncé lundi qu’il serait candidat à la présidence de l’Association des Maires de France (AMF), qui désignera son principal responsable lors de son congrès du 21 au 24 novembre à Paris.

M. Laignel, secrétaire général de l’AMF, sera opposé au président sortant, le maire UMP de Lons-le-Saunier Jacques Pélissard. « Au moment où nos communes et intercommunalités sont fragilisées et ont à faire face à une triple régression – de la décentralisation, des finances locales, des services publics -, il convient d’engager une action combative et unie au service des communes de France », écrit M. Laignel dans un communiqué.

« C’est pourquoi j’ai décidé de présenter ma candidature à la présidence » de l’AMF, poursuit-il, « je veux donner le nouvel élan indispensable pour promouvoir nos collectivités et porter les valeurs qui nous rassemblent : liberté, justice, solidarité et laïcité ».

L’AMF, qui regroupe près de 36 000 maires et présidents de communautés, est administrée par un bureau paritaire de 36 membres, avec 18 représentants de droite et 18 représentants de gauche. Le président est élu pour trois ans dans le cadre d’un scrutin majoritaire à deux tours et le comité directeur dans le cadre d’un scrutin de liste à un tour. Chaque maire a une voix.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum