Grand débat : dernière ligne droite et premières tendances

Élus

La participation des Français au grand débat qui s’achève vendredi 15 mars 2019 a été très diverse selon les régions et les catégories de population. Elle situe la fiscalité et le renouveau démocratique au cœur des préoccupations.

À quatre jours du clap de fin, 10 138 rencontres étaient répertoriées lundi 11 mars sur le site du grand débat, dont 832 restaient à venir.

En ligne, 460 000 contributions sont recensées sur la plateforme dédiée à la rubrique « Partagez vos propositions ».

La fiscalité et les dépenses publiques (141 000 contributions) et la transition écologique (111 000) sont les thèmes sur lesquels les Français se sont le plus exprimés, devant l’organisation de l’État et des services publics, la démocratie et la citoyenneté (autour de 83 000 chacune).

Le gouvernement met en avant un engouement des Français et comptabilise pour sa part un total de 1,4 million de contributions, en comptant l’ensemble de celles qui ont été déposées en ligne, réponses par oui/non et propositions.

« On s’aperçoit que les contributions en ligne concernent essentiellement les régions les plus riches. Paris, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, la région lyonnaise… », souligne Luc Rouban, directeur de recherche au CEVIPOF (Sciences Po).

Ce qui correspond aux grands pôles urbains, avec une concentration de diplômés, de gens intéressés par la vie politique, à l’aise avec internet.

« Pour les débats, ce seraient plutôt les zones rurales, le nord de la France, des régions plus isolées », avec une population plus âgée, poursuit-il. Et les rencontres ont aussi permis de faire émerger des problèmes locaux.

Les synthèses et analyses des réunions et contributions sont en cours, comme celles des 16 000 « cahiers citoyens » déposés en mairie.

« Oui » à la plupart des questions

Première indication d’un souhait de changement, les contributeurs ont répondu « oui » à la plupart des questions qui leur étaient soumises dans le questionnaire en ligne.

Faut-il prendre en compte le vote blanc ? Ceux qui se sont exprimés ont répondu « oui » à plus de 81 %. Faut-il transformer les assemblées ? « Oui » à 86 %.

Pour financer les dépenses sociales, 52 % pensent qu’il faut « revoir les conditions d’attribution de certaines aides ». Mais ils ne sont que 25 % pour une augmentation du temps de travail et 4 % pour augmenter les impôts.

Sur la facilitation du déclenchement du référendum – l’une des revendications prioritaires des « gilets jaunes » -, les participants au débat sont plus réservés, avec seulement 52 % de réponses positives. Mais la question portait sur le référendum d’initiative partagée (RIP) (à l’initiative du Parlement), à laquelle 21 % des contributeurs ont répondu « je ne sais pas » (21 %).

Dans un autre domaine, 90 % de ceux qui se sont exprimés affirment qu’il faut « revoir le fonctionnement et la formation de l’administration ». Mais seuls 50 % pensent que l’État doit « transférer de nouvelles missions aux collectivités territoriales ».

Des revendications parfois contradictoires que l’exécutif va devoir analyser avant de prendre les premières décisions. Emmanuel Macron clôturera le grand débat en avril, ce qui ouvrira « le temps des propositions et de l’action, qui se déploieront jusqu’à l’été », a indiqué Sébastien Lecornu, ministre coanimateur du grand débat national.

Les spécialistes soulignent quant à eux la faiblesse du nombre de participants, si l’on compare le nombre de contributions (1,4 million) à celui de 47 millions de Français inscrits sur les listes électorales.

« On est quand même sur des nombres très faibles. C’est intéressant, mais quelle légitimité peut-on en tirer ? », s’interroge Luc Rouban.

Par ailleurs, si les réflexions sur la démocratie peuvent nourrir le débat, sur des sujets techniques, comme la fiscalité, nombre de revendications pourraient s’avérer inapplicables.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum