Jacques Pélissard (UMP) réélu président de l’Association des Maires de France

Élus

Le président sortant de l’Association des Maires de France (AMF), le maire UMP de Lons-le-Saunier Jacques Pélissard, a été réélu jeudi à la tête de cette influente association, au second tour, avec 64,11 % des voix, pour un dernier mandat de trois ans.

Son adversaire, le maire PS d’Issoudun, André Laignel, a recueilli 35,89 % des voix dans ce scrutin organisé en marge du congrès de l’AMF à Paris. Au premier tour, M. Pélissard, avec 61,06 % des voix, avait déjà nettement devancé M. Laignel (37,61 % des voix), secrétaire général sortant de l’association, et Gérard Tardy (1,33 %), maire sans étiquette de Lorette (Loire).

Toutefois, le quorum de 25 % du nombre d’adhérents n’ayant pas été atteint, un second tour a été nécessaire. « Ce sera mon dernier mandat », a confié à l’AFP M. Pélissard, 68 ans. « Au cours des trois ans qui viennent, j’entends préparer l’arrivée d’une nouvelle génération à la tête de l’AMF », a-t-il ajouté.

M. Pélissard, qui avait été élu avec 56,3 % des voix face à M. Laignel il y a trois ans, a souligné qu’il continuerait à être « un président garant de l’unité et de la crédibilité » de l’AMF. Celle-ci « est forte parce qu’elle est unie et toute tentative de la transformer en un instrument de militantisme politicien porterait atteinte à son unité », a-t-il jugé.

Pour sa part M. Laignel a demandé un nouveau mode de scrutin pour cette élection, prenant mieux en compte les populations des communes. « Le maire de Paris a le même poids que le maire d’une commune de 200 habitants », a-t-il dit. « Il faudrait un miracle pour que la gauche emporte la présidence de l’AMF », a-t-il lancé, faisant allusion au poids important des petites communes au sein des 36 000 communes de France.

Les maires ont voté pendant deux jours, en utilisant le vote électronique. Chacun d’entre eux disposait d’une voix, quelle que soit la taille de sa commune. L’AMF, qui regroupe près de 36 000 maires et présidents de communautés, est administrée par un bureau de 36 membres, paritaire, avec 18 représentants de droite et 18 représentants de gauche. Le président est élu pour trois ans dans le cadre d’un scrutin majoritaire à deux tours.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum