Les départements : oui à la proposition d’états généraux de Bel

Élus

Les départements ont répondu favorablement vendredi à la proposition d’états généraux des élus lancée par le président du Sénat Jean-Pierre Bel (PS).

Dans une résolution adoptée à l’unanimité des votants, à l’issue de son congrès, l’Assemblée des départements de France (ADF) a décidé qu’elle participerait « aux initiatives qui sont lancées sur l’élaboration d’un nouvel acte fort de la décentralisation dans notre pays », notamment celle de M. Bel. Auparavant, l’élu de l’Ariège avait demandé devant les présidents des conseils généraux réunis en congrès que les états généraux des élus qu’il entend lancer « dressent rapidement un état des lieux des collectivités ».

Selon la résolution, dans un premier temps, les présidents de conseils généraux élaboreront un manifeste pour « le département de demain ». La question, souligne la résolution, n’est plus aujourd’hui de savoir si le département est un échelon « encore pertinent et viable, mais bien de décider ensemble comment renforcer son rôle et approfondir certaines de ses compétences » et « imaginer son avenir ».

En politique sociale, ajoute le texte, « les départements sont à un carrefour : doivent-ils continuer à assurer pour le compte de la solidarité nationale la mise en oeuvre des allocations individuelles (..) ou, en l’absence de solution pérenne pour leur financement, doivent-ils demander à l’Etat de reprendre à sa charge cette mission de solidarité? ».

« Nous menons un combat juste pour le financement des allocations de solidarité, et nous nous plaçons aussi dans un futur proche en ce qui concerne la décentralisation », a résumé devant la presse le président de l’ADF Claudy Lebreton (PS).

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum