Paris va accueillir la Conférence internationale des femmes élues locales

Élus

Des représentantes de plus 60 pays seront à Paris du 30 janvier au 1er février pour la Conférence internationale des élues locales, organisée à l’initiative du maire PS Bertrand Delanoë et de sa première adjointe Anne Hidalgo.

La conférence aura pour objet de « construire l’Agenda de Paris, feuille de route pragmatique qui définit les prochaines étapes nécessaires pour favoriser la participation des femmes à la prise de décisions dans toutes les sphères de la vie : politique, économique, sociale et culturelle », selon un communiqué de la mairie.

« L’Agenda de Paris entend peser sur la redéfinition post 2015 des objectifs du millénaire pour le développement, dont le troisième est de promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes », est-il précisé.

Au cours de ces deux journées seront organisées quatre tables rondes, dont les conclusions nourriront l’Agenda de Paris, qui sera présenté le 1er février.

Anne Hidalgo est la présidente de la commission permanente de l’égalité femmes-hommes de l’organisation mondiale des villes Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU), dont M. Delanoë est président fondateur d’honneur.

Un partenariat avec l’ONU Femmes qui parraine la rencontre sera signé à cette occasion, en présence de Lakshmi Puri, directrice exécutive adjointe d’ONU Femmes. Quelque 500 femmes de 60 pays seront présentes dont Caroline Toha, maire de Santiago de Chili, Fatima Zahra Mansouri, maire de Marrakech ou encore Hope Tumukunde, première adjointe au maire de Kigali.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum