Un maire sur deux ne sait pas encore s’il sera candidat en 2014

Élus

Un maire sur deux ne sait pas encore s’il se représentera lors des prochaines municipales de 2014, selon le premier baromètre réalisé par le mensuel Le Courrier des Maires à l’occasion du Congrès des Maires, qui aura lieu du 22 au 24 novembre, et rendu public jeudi.

Cet article fait partie du dossier :

ÉLECTIONS MUNICIPALES : VOS 100 PREMIERS JOURS ! Voir le dossier

À la question « avez-vous l’intention de solliciter un nouveau mandat de maire en 2014 ? », 47 % des élus interrogés répondent qu’ils ne savent pas, 34 % oui, et 19 % non. « À mi-mandat, les élus sont sans doute plus attachés à achever les réalisations engagées qu’à dessiner les lignes d’une candidature future. Mais la complexité de la tâche actuelle ainsi que le manque de visibilité sur les moyens pèsent aussi très certainement dans cette indécision », écrit le mensuel. 66 % des maires considèrent d’ailleurs qu' »il est plus difficile d’être maire en 2011 qu’en 2001″, 10 % étant d’un avis contraire, et 24 % ne savant pas.

Interrogés sur les finances locales, 92 % des maires estiment que le gel des dotations de 2011 à 2013 constitue un frein à l’investissement local. 74 % considèrent qu’ils n’ont pas les moyens de réaliser les objectifs du Grenelle de l’environnement, notamment la maîtrise des dépenses d’énergies que près de 54 % considèrent comme prioritaire.

Ils ne sont que 10 % à estimer qu’ils en ont les moyens et 16 % ne savent pas. 52 % des maires affirment que la loi sur la réforme territoriale est « un frein », contre 16 % répondent que c’est « un progrès » et 32 % ni l’un ni l’autre. 52 % également répondent que la création du conseiller territorial, au cœur de cette réforme, est « une mauvaise chose » et 31 % « une bonne chose ». Enfin, 76 % considèrent que « la réforme menace les cofinancements ».

Baromètre conçu par Le Courrier des maires, en partenariat avec Income Consulting et avec le soutien d’Énergies Communes GDF Suez. Il a été réalisé du 20 septembre au 6 octobre 2011 par le biais d’un questionnaire adressé par mail aux maires et adjoints. 360 élus y ont répondu, 79 % de maires et 21 % d’adjoints au maire. Ils sont à 85 % élus dans des communes de 5 000 habitants et moins. Ce baromètre sera actualisé chaque année à l’occasion du congrès de l’AMF.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum