3 % des plus de 65 ans ont encore un emploi, un chiffre qui a triplé en 10 ans

Emploi

Quelque 3 % des seniors exercent encore une activité professionnelle après 65 ans, le plus souvent cumulée avec la retraite, un chiffre qui a triplé en dix ans et s’explique souvent par la volonté de compléter ses revenus, révèle mardi 20 novembre 2018 l’Insee.

En 2017, 3 % des plus de 65 ans travaillaient, contre 1 % dix ans plus tôt, un phénomène plus marqué pour la tranche d’âge 65-69 ans (7 %), indique l’étude annuelle « France, portrait social ». Sept sur dix cumulent cet emploi, le plus souvent exercé à temps partiel, avec une pension de retraite. « Les raisons peuvent être variées : compléter une retraite d’un faible niveau, continuer à cumuler des droits ou par intérêt de son métier », a expliqué Laurence Rioux, responsable de la division des études sociales de l’Insee, lors d’une présentation à la presse.

Quatre profils divers se distinguent : 41 % des seniors en emploi sont des femmes employées ou ouvrières, peu diplômées, travaillant à temps partiel, vivant seules et plus souvent immigrées qui exercent dans le travail domestique, les services à la personnes et l’aide sociale, 34 % sont des personnes très diplômées occupant des emplois qualifiés (médecins, avocats, professeurs), 18 % des artisans, commerçants, chefs d’entreprises, et 7 % des agriculteurs âgés, a-t-elle détaillé.

En 2018, les plus de 65 ans représentent 19 % de la population, soit 13,1 millions de personnes, un Français sur cinq. Du fait de leur espérance de vie plus longue, les femmes sont majoritaires, (six personnes sur 10). Selon l’Insee, la proportion de seniors passera à 29 % en 2070 avec notamment le doublement de 9 % à 18 % de la part des plus de 75 ans dans la population. D’après cette enquête, 96 % des seniors de 80 ans vivent encore chez eux ou chez un proche. La part des personnes vivant en maison de retraite s’accroît avec l’âge : 23 % à 90 ans, 52 % à 100 ans.

Les seniors ont moins subi les effets de la crise que les personnes d’âge actif. Néanmoins, depuis 2010, leur niveau de vie a stagné du fait de « la conjonction de deux phénomènes : les pensions de retraite qui ont progressé et les prélèvements qui ont augmenté depuis la crise avec des revenus du patrimoine qui ont chuté », a encore dit Mme Rioux. En 2015, leur niveau de vie était supérieur de 3 % de celui des personnes d’âge actif.

En matière de loisirs, auxquels les seniors consacrent près du tiers de leur journée (7h33), la télévision arrive largement en tête avec plus de 3h00 d’écran par jour, suivie de la sieste, détaille l’étude (à partir de chiffres de 2010). En dehors de ces deux activités, les seniors se consacrent à des « semi-loisirs » (bricolage, jardinage), à des temps d’échange et de sociabilité, à des sorties à l’extérieur ou à la lecture. Même après 65 ans, les femmes subissent toujours l’inégale répartition des tâches domestiques, y consacrant en moyenne 3h50 par jour, et jusqu’à 4h26 pour celles en couple contre 1h46 pour leurs conjoints masculins.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum