Un an après, les Français favorables au mariage homosexuel, divisés sur l’adoption

Enfance et famille

Les Français sont à une large majorité de 55 % favorables au mariage pour les couples homosexuels mais restent divisés sur leur droit à l’adoption, un an après l’instauration de la loi Taubira.

Selon un sondage BVA paru samedi 26 avril pour i-télé et CQFD, 55 % des personnes interrogées estiment que le droit au mariage pour tous a été « une bonne réforme », contre 42 % qui pensent le contraire et 3 % qui ne se prononcent pas.

Le droit à l’adoption partage l’opinion : cela a été une bonne réforme pour 48 % et une mauvaise pour 48 % (4 % ne se prononcent pas).

Le clivage laissé par la loi Taubira ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, adoptée le 23 avril 2013 à l’issue de manifestations et débats houleux, est toujours aussi vif sur l’échelle gauche/droite.

Les sympathisants de gauche défendent à une écrasante majorité l’ensemble de la réforme (81 % pour le mariage, 74 % pour l’adoption) et ceux de droite y sont tout aussi fortement opposés (64 % contre le mariage, 73 % contre l’adoption).

Ce sondage a été réalisé les 24 et 25 avril auprès d’un échantillon de 987 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum