Un plan pour développer l’offre scolaire internationale en Île-de-France

Enfance et famille

Le gouvernement et la région vont lancer un plan pour développer l’offre scolaire internationale en Île-de-France, « facteur majeur d’attractivité de notre territoire », qui passera notamment par le recrutement d’enseignants ou une meilleure information des familles.

Daniel Filâtre, recteur de l’académie de Versailles, et Agnès Evren, vice-présidente de la région Île-de-France, avaient été chargés d’une mission de suivi de la mise en œuvre de ce plan gouvernemental lancé le 7 juillet dernier pour renforcer l’attractivité de la place financière de Paris après le Brexit. Ils ont publié leur rapport lundi 22 janvier.

Le Premier ministre Édouard Philippe et la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse « ont décidé de retenir l’ensemble des propositions du rapport », indique un communiqué de Matignon.

Ces propositions pour développer l’offre linguistique et répondre aux attentes des familles qui souhaitent s’installer en France « concernent l’accueil, l’information et l’orientation des familles ainsi que l’évolution de l’offre scolaire internationale dès la rentrée 2018 ».

Pour la rentrée prochaine, le gouvernement promet « un accueil personnalisé » aux familles qui s’installent en France. « Un numéro de téléphonique unique, un guide interactif et un outil cartographique présentant l’ensemble de l’offre éducative, seront mis à disposition des familles pour simplifier leurs démarches », précise-t-il.

Le renforcement de l’offre scolaire internationale s’appuiera également sur des évolutions de l’enseignement proposé : « Expérimentation des enseignements bilingues à parité horaire de la maternelle au lycée, recrutement d’enseignements locuteurs natifs ».

Une politique de labellisation « établissement international » sera aussi mise en place pour « soutenir la visibilité et l’ouverture internationale des écoles et des établissements scolaires franciliens ».

Pour assurer le déploiement du plan « un partenariat entre l’État, les collectivités territoriales et les entreprises (fondations) s’avère nécessaire », prône le rapport.

Le développement de l’offre scolaire internationale « s’appuiera sur les pôles internationaux franciliens existants et sur l’ouverture du lycée international de Courbevoie à la rentrée prochaine », selon le communiqué. Trois nouveaux lycées internationaux devraient également voir le jour d’ici la rentrée 2021.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum