La signature par l'acheteur du décompte général est-elle obligatoire ?

Exécution des marchés

Le décompte final est devenu le décompte général du marché compte tenu de la notification d’un courrier détaillé signé du maître d’ouvrage par lequel ce dernier s’approprie sans ambiguïté les éléments essentiels du décompte général établi par le maître d’œuvre.

Les dispositions du CCAG travaux selon lesquelles le décompte général est signé par la personne responsable du marché doivent être regardées comme respectées alors même que le maître d’ouvrage n’a pas apposé sa signature sur le même document que celui comportant déjà celles du représentant de l’entreprise et du maître d’œuvre. En outre, ce décompte général a été compétemment signé par un chef de service, agissant par délégation de l’exécutif local, sur le fondement d’un arrêté de délégation de signature. Dès lors, la notification du courrier à l’entrepreneur a déclenché le délai ouvrant droit à contestation avant que le décompte général ne devienne définitif.

 

Texte de référence : CAA Douai, 1re chambre – formation à 3, 1er février 2018, n° 16DA00022, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • L'essentiel de l'été 2019 : récap des 30 actualités territoriales à ne pas manquer Administration

    L’essentiel de l’été 2019 : récap des 30 actualités territoriales à ne pas manquer

    12/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Municipales 2020 : maîtriser la comptabilisation des dépenses électorales Élus

    Municipales 2020 : maîtriser la comptabilisation des dépenses électorales

    06/09/19
    La campagne comptable, en vue des élections municipales de 2020 dans les communes de plus de 9 000 habitants, a débuté le 1er septembre 2019 et devrait se poursuivre jusqu’à la date du dépôt du compte de campagne du candidat. Le mandataire joue un rôle majeur pour régler les dépenses des candidats durant cette période.
  • L'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique Fonction publique

    L’expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique

    05/09/19
    La loi de transformation de la fonction publique prévoit d'expérimenter pendant 5 ans la rupture conventionnelle dans la fonction publique. Inspiré en grande partie du Code du travail, ce nouveau dispositif, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2020, pose de nombreuses questions.
  • Tous les articles juridiques