L’acheteur peut refuser le paiement du sous-traitant pour des prestations exécutées avant son acceptation

Exécution des marchés

Lorsqu’un sous-traitant est présenté pendant l’exécution du marché, seules les prestations exécutées postérieurement à son agrément peuvent donner lieu à paiement direct.

Le sous-traitant ne peut dès lors se prévaloir de l’agrément postérieur à son acceptation pour obtenir le paiement des sommes restant en litige qui concernent des prestations différentes de celles visées par l’acte de déclaration de sous-traitance. En outre, la société requérante ne démontre pas la faute qu’aurait commise le maître d’ouvrage qui aurait eu connaissance de son existence avant sa présentation par l’entrepreneur principal pour régularisation de sa situation.

 

Texte de référence : CAA Nancy, 4e chambre – formation à 3, 20 février 2018, n° 16NC01473, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #6 Développement durable

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #6

    16/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • L'essentiel de l'été 2019 : récap des 30 actualités territoriales à ne pas manquer Administration

    L’essentiel de l’été 2019 : récap des 30 actualités territoriales à ne pas manquer

    12/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Municipales 2020 : maîtriser la comptabilisation des dépenses électorales Élus

    Municipales 2020 : maîtriser la comptabilisation des dépenses électorales

    06/09/19
    La campagne comptable, en vue des élections municipales de 2020 dans les communes de plus de 9 000 habitants, a débuté le 1er septembre 2019 et devrait se poursuivre jusqu’à la date du dépôt du compte de campagne du candidat. Le mandataire joue un rôle majeur pour régler les dépenses des candidats durant cette période.
  • Tous les articles juridiques