Pas d'action directe d'un sous-traitant régulièrement accepté

Exécution des marchés

Un sous-traitant, qui a bénéficié du paiement direct prévu par la loi du 31 décembre 1975, ne peut se prévaloir des dispositions de ce même texte ouvrant une action directe du sous-traitant à l’encontre du maître de l’ouvrage.

Les dispositions du titre II de la loi du 31 décembre 1975, relatives au paiement direct des sous-traitants, s’appliquent, en vertu de l’article 4 de la même loi applicable à l’époque du litige, « aux marchés passés par l’État, les collectivités locales, les établissements et entreprises publics ». Le titre III de la même loi, qui ouvre aux sous-traitants une action directe contre le maître de l’ouvrage, si l’entrepreneur principal ne paie pas les sommes qui sont dues en vertu du contrat de sous-traitance, s’applique, selon l’article 11 de la loi, « à tous les contrats de sous-traitance qui n’entrent pas dans le champ d’application du titre II ».

 

Texte de référence : CAA de Paris, 6e chambre, 5 février 2020, n° 17PA03593, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Quelle suspension pour les agents publics hospitaliers en cas de refus de vaccination contre la Covid-19 ?

    27/07/21
    Le texte de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire prévoit une suspension pour les agents publics hospitaliers qui refuseraient de se faire vacciner contre la Covid-19. Ce texte s'éloigne de l'esprit de l'article 30 de la loi du 13 juillet 1983 prévoyant la suspension de l'ensemble des fonctionnaires. Décryptage.
  • Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ? Fonction publique hospitalière

    Les agents publics hospitaliers devront-ils se vacciner contre la Covid-19 ?

    21/07/21
    Le projet de loi n° 4386 relatif à la gestion de la crise sanitaire ne prévoit pas la vaccination obligatoire pour l'ensemble des agents publics.
  • Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ? Statut

    Quel avenir pour le projet de décret sur les emplois d’expert de haut niveau dans la fonction publique territoriale ?

    13/07/21
    Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a rendu le 30 juin 2021 un avis défavorable au projet de décret fixant les dispositions relatives aux emplois d'expert de haut niveau et de directeur de projet pouvant être créés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics.
  • Tous les articles juridiques